Aller au contenu principal

Assemblée générale: Couverture des réunions

AG/12440

​​​​​​​L’Assemblée générale a, cet après-midi, adopté sans vote une série de résolutions, dont une par laquelle elle affirme sa volonté d’examiner toutes les options pour un financement « adéquat, prévisible et durable » des activités de consolidation de la paix des Nations Unies.  Elle a également décidé de créer un Bureau des Nations Unies pour la jeunesse et convoqué le « Sommet de l’avenir », qui se tiendra les 22 et 23 septembre 2024, à New York.

AG/12439

​​​​​​​L’Assemblée générale a célébré aujourd’hui la Journée internationale contre les essais nucléaires, l’occasion pour son président et d’autres de s’alarmer du risque d’une catastrophe nucléaire en raison des tensions autour de la centrale nucléaire de Zaporijia, en Ukraine. Également préoccupé de la présence de quelque 13 000 ogives nucléaires dans le monde, M. Abdulla Shahid s’est aussi dit déçu que la dixième Conférence des Parties chargée de l’examen du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) n’ait pas été en mesure de produire un document final

AG/12438

​​​​​​​L’Assemblée générale a exhorté, aujourd’hui les États Membres à prendre des mesures efficaces pour permettre aux victimes et aux personnes rescapées de violences sexuelles et fondées sur le genre d’avoir accès à la justice, aux voies de recours et à l’assistance.  Elle a également fait le point sur les travaux de la Commission de consolidation de la paix (CCP), et procédé à trois tours de scrutins dans l’espoir de pouvoir un siège vacant du Conseil économique et social (ECOSOC).

AG/PAL/1446

Le Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien a approuvé, aujourd’hui, son rapport annuel au cours d’une séance marquée par un appel de l’observatrice adjointe de l’État de Palestine à appuyer sa demande d’adhésion à l’Assemblée générale des Nations Unies. 

MER/2163

Parvenue au terme des deux semaines allouées initialement à sa cinquième session, la Conférence intergouvernementale dite « BBNJ » a décidé, ce soir, de suspendre les travaux d’une session qui devait se conclure par un accord sur un « instrument juridiquement contraignant sur la préservation et l’utilisation durable de la biodiversité marine des zones ne relevant pas de la juridiction nationale ». 

MER/2162

​​​​​​​Alors que la Conférence intergouvernementale « BBNJ » (« Biodiversity beyond national jurisdiction ») destinée à rédiger un accord juridiquement contraignant achève les travaux de sa cinquième session dans trois jours, vendredi 26 août, les participants ont tenu une nouvelle séance plénière en fin de journée afin de faire le point sur les négociations visant l’élaboration d’un texte consacré à la préservation de la biodiversité marine des zones ne relevant pas des juridictions nationales​​​​​​.

MER/2160

​​​​​​​Une semaine avant la clôture attendue de la cinquième Conférence intergouvernementale, dite « BBNJ » pour « Biodiversity beyond national jurisdiction », les facilitateurs des discussions informelles relatives aux principaux éléments du projet d’accord révisé ont fait, en cette fin d’après-midi, un nouveau point d’étape sur l’avancement de leurs travaux destinés à conclure l’élaboration d’un « instrument juridiquement contraignant sur la préservation de la biodiversité marine des zones ne relevant pas des juridictions nationales.

MER/2159

​​​​​​​Après deux jours de travaux en séances informelles, les participants à la cinquième session de la conférence dite « BBNJ » ont tenu une séance plénière, ce matin, pour faire le point sur l’état d’avancement des négociations qui visent l’élaboration d’un instrument juridiquement contraignant sur la préservation de la biodiversité marine des zones ne relevant pas des juridictions nationales.

MER/2158

​​​​​​​« La lumière est en vue », mais des efforts supplémentaires devront être consentis ces deux prochaines semaines pour amener « à bon port » le projet d’accord révisé relatif à un instrument juridiquement contraignant sur la préservation de la biodiversité marine des zones ne relevant pas des juridictions nationales.  En ouvrant, ce matin, la cinquième -et a priori dernière- session de la Conférence intergouvernementale, dite « BBNJ » pour « Biodiversity beyond national jurisdiction », la Présidente, Mme Rena Lee, n’a pas caché son souhait de voir ces négociations au long cours se conclure « dans les temps ». 

AG/12437

L’Assemblée générale a voté, ce matin, pour adopter une résolution dans laquelle elle « considère que le droit à un environnement propre, sain et durable fait partie des droits humains », avant d’entendre un nombre important d’explications de vote.  Par un autre texte, adopté auparavant sans vote, elle a proclamé « la région de l’Asie centrale zone de paix, de confiance et de coopération ».