Aller au contenu principal

Cinquième Commission

AG/AB/4389

Le Représentant permanent de la Belgique auprès des Nations Unies, M. Philippe Kridelka, a été élu, le 7 juin 2022, Président de la Cinquième Commission (Questions administratives et budgétaires) pour la soixante-dix-septième session de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies. 

AG/AB/4388

La Cinquième Commission, chargée des questions administratives et budgétaires a achevé sa deuxième reprise de session ce soir, soit un mois après la date prévue.  Elle est parvenue à un consensus sur une enveloppe de 6,45 milliards de dollars pour 11 opérations de paix des Nations Unies, durant l’exercice budgétaire allant du 1er juillet 2022 au 30 juin 2023. 

AG/AB/4386

La Cinquième Commission chargée des questions administratives et budgétaires a reçu aujourd’hui la confirmation que la situation financière de l’ONU reste préoccupante.  Dans ce cadre, elle a examiné l’enveloppe de 6,5 milliards de dollars demandée pour les opérations de maintien de la paix des Nations Unies, pour la période 2022-2023, et l’idée du Secrétaire général d’affecter au Fonds pour la consolidation de la paix des contributions statutaires de 100 millions de dollars par an pour compléter les contributions volontaires. 

AG/AB/4385

La Cinquième Commission chargée des questions administratives et budgétaires a examiné, cet après-midi, le concept révisé des stocks pour déploiement stratégique pour la Base de soutien logistique des Nations Unies présenté par M. Christian Sanders, Sous-Secrétaire général au Bureau du Chef de la gestion de la chaîne d’approvisionnement, du Département de l’appui opérationnel. 

AG/AB/4382

La Cinquième Commission chargée des questions administratives et budgétaires, a ouvert, ce matin, sa deuxième reprise de session consacrée à l’examen des budgets annuels des opérations de paix pour la période allant du 1er juillet 2022 au 30 juin 2023.  Si elle suit son Comité consultatif pour les questions administratives et budgétaires (CCQAB), la Commission aura à décider d’un montant de 668,4 millions de dollars pour les opérations à Chypre, au Kosovo, au Liban et celle chargée d’observer le désengagement des forces israéliennes et syriennes.