Comité pour les droits inaliénables du peuple palestinien


AG/PAL/1460

Le Secrétaire général a appelé, ce matin, à assurer la poursuite des activités de l’UNRWA à l’occasion d’une réunion du Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien.  M. António Guterres a indiqué qu’il avait été personnellement « horrifié » par les accusations portées à l’encontre de 12 employés de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient, tout en insistant sur l’impératif de répondre aux besoins « désespérés » des Gazaouites qui en dépendent.

AG/PAL/1458

« Cette Journée internationale de solidarité survient à l’occasion de l’un des chapitres les plus sombres de l’histoire du peuple palestinien », a déclaré, ce matin, le Secrétaire général de l’ONU à l’occasion d’une séance spéciale du Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien consacrée à la célébration de la Journée de solidarité avec le peuple palestinien.

AG/PAL/1457

Le Bureau salue l’adoption de la résolution 2712 (2023) du Conseil de sécurité concernant la crise à laquelle est confronté le peuple palestinien dans la bande de Gaza et demande à toutes les parties de respecter les obligations qui leur incombent en vertu du droit international, y compris le droit international humanitaire, notamment en ce qui concerne la protection des civils.

AG/PAL/1455

Le Bureau du Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien condamne fermement les meurtres et les blessures infligés à des civils et le ciblage d’infrastructures civiles dans la bande de Gaza.  Il se déclare gravement préoccupé par la catastrophe humanitaire imposée par Israël, Puissance occupante, à la population civile palestinienne.

AG/PAL/1452

L’Observateur permanent de l’État de Palestine a déclaré ce matin, devant le Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien, que « l’heure est venue de demander un nouvel avis consultatif » à la Cour internationale de Justice (CIJ), fustigeant « l’attitude criminelle » du Gouvernement israélien.