Aller au contenu principal
dbf230710

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 10 juillet 2023

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

République centrafricaine

La Mission des Nations Unies dans le pays (MINUSCA) a indiqué qu’un Casque bleu du Rwanda a été tué ce matin quand une patrouille de son contingent a été attaquée par des membres d’un groupe armé non identifié. 

Lors de l’attaque, les Casques bleus se déployaient pour protéger les environs de la ville de Sam-Ouandja, dans la préfecture de la Haute Kotto.  Selon les premières informations, ils ont riposté et tué trois assaillants. 

La Cheffe de la Mission, Mme Valentine Rugwabiza, a fermement condamné l’attaque.  L’ONU présente ses plus sincères condoléances à la famille du Casque bleu décédé et à ses collègues ainsi qu’au peuple et au Gouvernement du Rwanda.

L’Incident d’aujourd’hui fait suite au déploiement rapide des Casques bleus à Sam-Ouandja, la semaine dernière, après l’attaque d’un groupe armé qui a déclenché l’intervention des Casques bleus.  Ces cinq derniers jours, la Mission a élargi son périmètre de sécurité autour de la ville pour protéger la communauté et appuyer une fourniture sécurisée de l’aide humanitaire. 

La Représentante spéciale a confirmé que les Casques bleus vont rester à Sam-Ouandja.  La Mission discute avec les autorités nationales du déploiement des Forces de défense et de sécurité centrafricaines pour consolider l’autorité de l’État dans la zone.   

République démocratique du Congo (RDC) 

La Mission des Nations Unies dans le pays (MONUSCO) indique que la Brigade d’intervention de sa Force a achevé une opération d’un mois conduite conjointement avec les Forces armées congolaises dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu, pour atténuer les menaces contre les civils et prévenir une autre expansion des groupes armés, dont les Forces alliées démocratiques (ADF). 

L’opération a commencé au début du mois de juin et a couvert les principales zones des deux provinces. 

La Mission indique que les Casques bleus continueront d’effectuer des patrouilles lesquelles ont aidé les civils à circuler librement et à barrer l’accès des groupes armés à ces zones. 

Syrie 

Le Bureau de la coordination de l’aide humanitaire (OCHA) indique la fourniture de l’aide humanitaire se poursuit dans le nord-ouest de la Syrie.

Aujourd’hui, 79 camions ont traversé le poste frontalier de Bab el-Haoua, chargés de fournitures humanitaires du Programme alimentaire mondial (PAM) et de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Dix-neuf autres camions chargés d’aide sont passés par le poste frontière de Bab el-Salam. 

Depuis le tremblement de terre du 6 février, plus de 3 700 camions chargés par sept agences des Nations Unies sont arrivés dans le nord-ouest de la Syrie par les trois postes frontières disponibles. 

À ce jour, l’ONU a mené plus de 150 missions transfrontalières dans le nord-ouest, depuis la première visite interinstitutions à Edleb, le 14 février dernier. 

L’autorisation du Conseil de sécurité pour les opérations transfrontalières en vertu de la résolution 2672 expire aujourd’hui.

Le Secrétaire général a réclamé une prorogation de douze mois et l’ONU continue à plaider pour l’expansion de tous les passages afin de faciliter l’acheminement de l’aide humanitaire à des millions de personnes dans le nord-ouest de la Syrie. 

Ukraine 

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) indique qu’hier, des civils ont été tués et blessés dans une nouvelle attaque alors qu’ils recevaient une aide humanitaire, dans le ville d’Orikhiv, sur la ligne de front de la région de Zaporijia, dans le sud-est du pays. 

Comme l’a confirmé la Mission des Nations Unies pour la surveillance des droits de l’homme en Ukraine, quatre civils ont été tués dans l’attaque.  Les efforts de vérification des victimes civils se poursuivent. 

L’attaque a détruit un point de distribution d’eau potable installé et géré par un partenaire du Fonds humanitaire pour l’Ukraine, qui est administré par l’OCHA.  La Coordonnatrice humanitaire, Mme Denise Brown, a fermement condamné l’attaque, rappelant que les personnes et infrastructures civiles ainsi que les biens humanitaires doivent être protégés, en vertu du droit international humanitaire. 

Les résidents d’Orikhiv vivent sous les bombes depuis des mois.  Des familles ont été forcées de se réfugier dans les caves, ne sortant très brièvement que pour recevoir une aide humanitaire essentielle. 

Les agents humanitaires continuent de fournir cette aide vitale, y compris dans les communautés situées sur les lignes de front. 

Vendredi dernier, un convoi interinstitutions a acheminé des médicaments, du matériel pour la réparation des habitations et des kits d’hygiène dans la ville de Lyman de la province de Donetsk, dans l’est du pays, laquelle vit aussi sous des bombardements constants.  C’était le vingt-troisième convoi, cette année, dans la région de Donetsk, où les besoins humanitaires restent élevés en raison des hostilités en cours. 

Soudan/Griffiths 

Aujourd’hui, le Sous-Secrétaire général aux affaires humanitaires, M. Martin Griffiths, est à Addis-Abeba, à l’invitation de l’Autorité intergouvernmentale pour le développement (IGAD), pour prendre part à la réunion du Quatuor des chefs d’État et de gouvernement sur le Soudan. 

Ils ont discuté de la manière de surmonter les problèmes liés à la fourniture humanitaire tant au Soudan que dans les pays voisins où se réfugient ceux qui fuient les combats. 

M. Griffiths a souligné la nécessité d’un accès élargi et de la levée des obstacles administratifs pour pouvoir aider les gens dans le besoin. 

Sur place, l’ONU et ses partenaires poursuivent leurs efforts pour aider les communautés soudanaises avec une assistance vitale.  L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé l’arrivée à Port Soudan d’un avion chargé de 18 tonnes de médicaments et produits médicaux, à savoir des produits de traumatologie et de chirurgie. 

Soudan

Samedi dernier, le Secrétaire général a condamné, dans une déclaration, l’attaque à Omdurman, et présenté ses condoléances aux familles victimes.

Yémen 

Ce matin, l’Envoyé spécial des Nations Unies pour le Yémen, M. Hans Grundberg, a parlé au Conseil de sécurité de la situation dans le pays, aux côtés de la Coordonnatrice adjointe des secours d’urgence, Mme Joyce Msuya, qui a décrit les besoins humanitaires. 

Yémen/Pétrolier Safer

Le Coordonnateur résident et Coordonnateur humanitaire pour le Yémen, M. David Gressly, a informé le Conseil de sécurité du statut de l’opération FSO Safer.

Moyen-Orient

La Coordonnatrice humanitaire, Mme Lynn Hastings, s’est rendue samedi dernier dans le camp de réfugiés de Jénine dans le Territoire palestinien occupé, avec les représentants d’un certain nombre d’États membres. 

Les partenaires humanitaires de l’ONU ont achevé une première évaluation des dégâts après l’opération menée, la semaine dernière, par les forces israéliennes.  Tout indique que 460 unités de logement ont été endommagées dans et autour du camp.  Soixante-dix d’entre elles ont été détruites ou rendues inhabitables.  Au moins 40 familles sont déplacées.

Le camp est largement coupé de tout accès à l’eau courante, ce qui nécessite des solutions temporaires comme l’acheminement de camions citernes. 

Les équipes humanitaires, dont celle de l’Office de travaux et de secours des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine au Proche-Orient (UNRWA), fournissent aussi aide humanitaire, produits médicaux et appui à la santé mentale. 

Haïti 

La Coordonnatrice humanitaire, Mme Ulrika Richardson, condamne fermement la montée de la violence contre le personnel et les centres médicaux dans et autour de la capitale Port-au-Prince ainsi que dans le reste du pays. 

La communauté humanitaire appelle toutes les parties impliquées dans les attaques à cesser immédiatement toutes les formes de violence contre la population et les infrastructures humanitaires, tout en les exhortant au respect de la neutralité des centres de santé et de leur personnel. 

Nigéria

La Vice-Secrétaire générale, Mme Amina Mohammed, est à Abuja.

Avec la lauréate du prix Nobel de la paix et messagère de la paix des Nations Unies, Malala Yousafzai, Mme Mohammed mettra l’accent sur l’importance de l’accès des filles à une éducation de qualité.

À l’occasion de la Journée Malala, les deux personnalités vont marquer le dixième anniversaire du discours mémorable que Malala Yousafzai a prononcé aux Nations Unies, le 12 juillet.  Elles vont saluer les progrès faits en matière d’éducation, tout en soulignant qu’il faut faire plus dans toutes les parties du monde.

Elles vont aussi visiter des écoles et rencontrer des membres du Gouvernement.

Aujourd’hui à Abuja, Mme Mohammed s’est entretenue avec M. Femi Gbajabiamil, Chef de Cabinet du Président.

Sri Lanka

Le Secrétaire général a nommé M. Marc-André Franche, du Canada, Coordonnateur résident au Sri Lanka. 

Forum politique de haut niveau

Le forum politique de haut niveau sur le développement durable a ouvert ses portes aujourd’hui pour une session qui devrait s’achever mercredi 19 juillet.

Contribution financière 

Le Paraguay s’est acquitté de la totalité de sa contribution au budget ordinaire de l’ONU pour 2023, faisant grimper le nombre des États qui ont fait de même à 122.

Conférences de presse 

Les invités du point de presse étaient aujourd’hui M. Li Junhua, Secrétaire général adjoint aux affaires économiques et sociales, Mme Francesca Perucci, Sous-Directrice de la Division des statistiques du Département des affaires économiques et sociales (DESA) et Mme Astra Bonini, de la Division des objectifs de développement durable de DESA.  Ils ont parlé du lancement du Rapport sur lesdits objectifs, en particulier des conclusions principales de l’édition spéciale du Rapport 2023.  S’appuyant sur les dernières données et estimations disponibles, le Rapport passe en revue les progrès, en soulignant les lacunes et en appelant le monde à redoubler d’efforts pour réaliser les objectifs de développement durable.

À l’intention des organes d’information. Document non officiel.