Affaires humanitaires


dbf240524

Cour internationale de Justice (CIJ): Le Secrétaire général prend note de l’Ordonnance que la CIJ a rendue aujourd’hui, indiquant d’autres mesures conservatoires en l’affaire relative à l’Application de la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide dans la bande de Gaza (Afrique du Sud c. Israël). À cet égard, le Secrétaire général note la décision de la Cour d’ordonner, entre autres, à Israël, conformément aux obligations lui incombant au titre de la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide, et au vu de la dégradation des conditions d’existence auxquels sont soumis les civils dans le gouvernorat de Rafah, d’arrêter son offensive militaire, et toute autre action menée dans le gouvernorat de Rafah, qui serait susceptible de soumettre le groupe des Palestiniens de Gaza à des conditions d’existence capables d’entraîner sa destruction physique totale ou partielle.

dbf240522

Territoire palestinien occupé: Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) dit que les gens qui fuient l’escalade des hostilités et obéissent aux ordres d’évacuation n’ont ni abri, ni nourriture, ni eau ou autre service essentiel à la survie d’un être humain. Cette situation s’inscrit dans le contexte des bombardements israéliens en cours, des lourds combats et des incursions terrestres, en particulier dans l’est de Rafah et dans la partie nord de la bande de Gaza.

dbf240508

Territoire palestinien occupé: Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) ne cesse de prévenir des conséquences potentiellement dévastatrices d’une opération terrestre à Rafah. Les ordres d’évacuation publiés aujourd’hui dans l’est de Rafah ne peuvent qu’aggraver les souffrances des civils.  Ils ont reçu l’ordre de partir pour Al-Mawasi, déjà bondé, dans l’insécurité et sans services essentiels.

dbf240506

Myanmar: L’escalade du conflit au Myanmar a entraîné une augmentation de 50% des déplacements au cours des six derniers mois; plus de trois millions de civils ont été déplacés dans tout le pays.  C’est ce que révèlent les chiffres de l’ONU de la semaine dernière. On estime qu’un tiers des personnes déplacées sont des enfants, plus de 2,7 millions d’entre eux ayant fui en raison du conflit et de l’insécurité depuis la prise de pouvoir par l’armée en février 2021.

dbf240429

Soudan du Sud: La Coordonnatrice humanitaire, Mme Anita Kiki Gbeho, a fait une déclaration sur l’impact des nouvelles taxes sur la fourniture de l’aide.  Elle appelle le Gouvernement à les supprimer de toute urgence. Ces taxes ont aussi un impact sur la Mission des Nations Unies (MINUSS) qui revoit toutes ses activités, y compris les patrouilles, la construction des stations de police, des écoles et des centres de santé, et l’aide à l’éducation.

dbf240411

Haïti:Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé aujourd’hui qu’il intensifiait son aide alimentaire en Haïti, mais prévient que ses stocks alimentaires pourraient s’épuiser d’ici à la fin du mois. Le PAM dispose uniquement de quoi nourrir 175 000 personnes pendant un mois.  La fermeture du principal port et de l’aéroport d’Haïti, à Port-au-Prince, il y a environ un mois, a perturbé l’acheminement des fournitures vers le pays.