Haïti


dbf240209

Haïti: le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) se dit profondément préoccupé par l’impact des troubles dans la capitale Port-au-Prince et dans d’autres grandes villes d’Haïti. Selon le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, plus de 1 100 personnes ont été tuées ou blessées depuis janvier, ce qui en fait le mois le plus meurtrier des deux dernières années.

dbf240125

L’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine au Proche-Orient (UNRWA) a indiqué aujourd’hui que son centre de formation à Khan Younès a essuyé des tirs directs hier alors qu’il abrite 800 déplacés. Il s'agit de la troisième frappe directe contre ce site. Des immeubles qui battent pavillon onusien ont été frappés au moins deux fois par des tanks et ce, sans sommation.

CS/15571

Alors qu’Haïti reste en proie à la violence toujours croissante des gangs, qui affecte les moyens de subsistance de la population et mine les activités humanitaires, les membres du Conseil de sécurité ont plaidé, ce matin, pour un déploiement rapide de la Mission multinationale d’appui à la sécurité (MMAS)

SC/15527

Le 4 décembre 2023, les membres du Comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 2653 (2022) concernant Haïti ont entendu un exposé de la Coordonnatrice du Groupe d’experts sur Haïti portant sur le plan de travail du Groupe d’experts relatif à l’exécution du mandat que lui a confié le Conseil de sécurité dans sa résolution 2700 (2023) du 19 octobre 2023.

CS/15526

À l’occasion d’un bref exposé devant le Conseil de sécurité, cet après-midi, le Président du Comité des sanctions créé par la résolution 2653 (2022) concernant Haïti a regretté que le déploiement d’une force multinationale spécialisée en soutien de la Police nationale d’Haïti (PNH) tarde à se concrétiser, alors que la situation sécuritaire du pays demeure préoccupante.

dbf231117

Le porte-parole a confirmé que nous avons bien reçu une lettre du Gouvernement du Soudan annonçant sa décision de mettre fin à la Mission intégrée des Nations Unies pour l’assistance à la transition au Soudan (MINUATS), une mission politique spéciale. La lettre indique qu’ils « mettent fin à la MINUATS avec effet immédiat ». Ils ont également fait part de leur engagement à collaborer de manière constructive avec le Conseil de sécurité et le Secrétariat de l’ONU sur une nouvelle formule appropriée et convenue.