Aller au contenu principal

Soudan

DBF/220622

Afghanistan: Le Secrétaire général a rendu publique aujourd’hui une déclaration dans laquelle il dit avoir appris avec tristesse les tragiques pertes en vies humaines causées par le tremblement de terre qui a secoué l’Afghanistan, plus tôt dans la journée, près de la ville de Khost.  Sur le front humanitaire, les agences indiquent que le nombre des victimes devrait augmenter avec la poursuite des opérations de recherche et de secours. 
L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) déploie des équipes mobiles de santé, des médicaments et du matériel médical dans les provinces de Paktika et de Khost et mobilise d’autres produits médicaux.  L’OMS a fourni 100 cartons de médicaments dans les districts de Barmal et de Giyan, dans la province de Paktika. 

CS/14941

Le Président du Comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 1591 (2005) concernant le Soudan a annoncé, cet après-midi, le réexamen fin août de la résolution 2620 (2022) avec pour objectif d’envisager des mesures justes et pertinentes en fonction de l’évolution de la situation sur le terrain.  De son côté, la délégation soudanaise a plaidé pour la levée des sanctions afin « d’aider le Soudan à avancer ». 

CS/14936

Alors que la mise en œuvre de l’Accord revitalisé sur le règlement du conflit en République du Soudan du Sud, signé en 2018, accuse du retard, la « fenêtre d’opportunité » pour la fin de la période de transition, censée s’achever en février 2023, est en train de se refermer, a averti, ce matin, le Représentant spécial pour ce pays devant le Conseil de sécurité, appelant les parties à s’entendre de toute urgence sur une « feuille de route », comme le demandent conjointement l’Union africaine, l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) et l’ONU.     

DBF220616

Liban: La Coordonnatrice humanitaire pour le Liban, Mme Najat Rochdi, a lancé aujourd’hui le Plan de réponse d’urgence révisé qui vise à collecter la somme de 546 millions de dollars pour aider un million de personnes dans les zones où les besoins sont les plus importants.  D’abord prévu pour la période allant d’août 2021 à juillet 2022, le Plan a été étendu au mois de décembre, compte tenu des besoins humanitaires croissants des Libanais les plus vulnérables, des migrants et des réfugiés palestiniens.  Un peu plus de la moitié des fonds demandés ont été reçus, ce qui a permis d’aider plus de 600 000 personnes. 

DBF220606

Points chauds de la faim: Le PAM et le FAO ont appelé à une action humanitaire urgentes dans les 20 points chauds de la faim où l’insécurité alimentaire devrait s’aggraver dans les trois prochains mois. Selon ces agences, l’Éthiopie, le Nigéria, le Soudan du Sud et le Yémen reste en « alerte élevée », soit des points chauds avec une situation catastrophique.  L’Afghanistan et la Somalie entrent dans cette catégorie alarmante, ce qui veut dire que les populations font face à une insécurité catastrophique ou risquent une détérioration de la situation de niveau catastrophique.