Conseil de sécurité


CS/15595

Ce matin, le Conseil de sécurité a une nouvelle fois échoué à adopter un projet de résolution exigeant un cessez-le-feu humanitaire immédiat à Gaza, du fait du veto des États-Unis.  Le texte, présenté par l’Algérie, a recueilli le soutien de 13 des 15 membres du Conseil. Le Royaume-Uni s’est abstenu et les États-Unis ont utilisé leur droit de veto pour la troisième fois, comme les 18 octobre et 8 décembre 2023.

CS/15592

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Libye a, ce matin devant le Conseil de sécurité, « de nouveau » exhorté les acteurs politiques du pays à mettre leurs intérêts personnels de côté afin de dégager la voie à des élections attendues de longue date.

CS/15591

Les répercussions interconnectées des problèmes climatiques, des conflits et des menaces à la sécurité alimentaire ont continué de mobiliser l’attention des États Membres venus participer, cet après-midi, à la suite du débat public lancé hier au Conseil de sécurité, en la présence du Président du Guyana et du Secrétaire général de l’ONU.

CS/15590

M. Hans Grundberg, Envoyé spécial pour le Yémen, a présenté ce matin au Conseil de sécurité, par visioconférence, sa feuille de route en trois points pour sortir le Yémen du conflit, axée sur la désescalade, la cessation des provocations militaires et la sauvegarde des progrès accomplis vers la conclusion d’un accord.

SG/SM/22133

On trouvera, ci-après, le texte de l’allocution du Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, prononcée lors du débat public de haut niveau du Conseil de sécurité sur les effets des changements climatiques et de l’insécurité alimentaire sur le maintien de la paix et de la sécurité internationales, à New York, aujourd’hui: