Aller au contenu principal

République populaire démocratique de Corée

CS/14911

Le Conseil de sécurité a rejeté aujourd’hui par 13 voix pour mais l’opposition de deux membres permanents, la Chine et la Fédération de Russie, un projet de résolution qui aurait condamné « dans les termes les plus énergiques » le tir de missile balistique effectué le 24 mars 2022 par la République populaire démocratique de Corée (RPDC) ainsi que les autres tirs auxquels elle a procédé récemment, tous en violation et au mépris flagrant de ses résolutions. 

dbf220526

Yémen: Les représentants du Gouvernement du Yémen et Ansar Allah ont entamé, hier à Amman, les négociations sous les auspices des Nations Unies pour se mettre d’accord sur la réouverture des routes à Taëz et dans d’autres provinces.L’Envoyé spécial, M. Hans Grundberg, a appelé les parties à négocier de bonne foi pour parvenir rapidement à un accord qui faciliterait la liberté de circulation et améliorerait les conditions de vie des populations civiles. 

CS/14887

La République populaire démocratique de Corée (RPDC) a tiré plus de missiles balistiques ces cinq derniers mois qu’au cours des deux années précédentes combinées, a constaté cet après-midi, devant le Conseil de sécurité, le Sous-Secrétaire général pour le Moyen-Orient, l’Asie et le Pacifique aux Départements des affaires politiques et de la consolidation de la paix et des opérations de paix, estimant que ces actions constituent des violations manifestes des résolutions du Conseil et contribuent à accroître les tensions dans la région et au-delà.  Face à ces développements alarmants, auxquels s’ajoute la possibilité d’un nouvel essai nucléaire, la plupart des délégations, notamment des États voisins de la RPDC, ont appelé au renforcement des sanctions contre ce pays, une option désapprouvée par la Chine et la Fédération de Russie.