État de Palestine


CS/15710

« Il est clair que toutes les parties doivent, de toute urgence, changer de cap », a plaidé ce matin, devant le Conseil de sécurité, le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, M. Tor Wennesland, en soulignant le besoin d’horizon politique pour les Palestiniens et les Israéliens après les horreurs de ces sept derniers mois.

dbf240529

République démocratique du Congo (RDC): Les Casques bleus signalent l’activisme des membres du groupe armé ADF, en dehors de Beni, dans la province du Nord-Kivu. Ces derniers jours, plusieurs attaques ont eu lieu, causant des victimes parmi les civils. Les Casques bleus, qui ont déployé des patrouilles dans les zones affectées, continuent de suivre activement la situation.

dbf240528

Conférence sur la Syrie: La huitième édition de la Conférence intitulée « Appuyer l’avenir de la Syrie et de la région » a eu lieu à Bruxelles hier. Dans son message vidéo, le Secrétaire général souligne que trois personnes sur quatre en Syrie, soit près de 17 millions de personnes, ont besoin d’une aide humanitaire cette année et que 5,6 millions de Syriens sont des réfugiés en Égypte, en Iraq, en Jordanie, au Liban, dans toute l’Europe et ailleurs.

dbf240524

Cour internationale de Justice (CIJ): Le Secrétaire général prend note de l’Ordonnance que la CIJ a rendue aujourd’hui, indiquant d’autres mesures conservatoires en l’affaire relative à l’Application de la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide dans la bande de Gaza (Afrique du Sud c. Israël). À cet égard, le Secrétaire général note la décision de la Cour d’ordonner, entre autres, à Israël, conformément aux obligations lui incombant au titre de la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide, et au vu de la dégradation des conditions d’existence auxquels sont soumis les civils dans le gouvernorat de Rafah, d’arrêter son offensive militaire, et toute autre action menée dans le gouvernorat de Rafah, qui serait susceptible de soumettre le groupe des Palestiniens de Gaza à des conditions d’existence capables d’entraîner sa destruction physique totale ou partielle.

dbf240522

Territoire palestinien occupé: Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) dit que les gens qui fuient l’escalade des hostilités et obéissent aux ordres d’évacuation n’ont ni abri, ni nourriture, ni eau ou autre service essentiel à la survie d’un être humain. Cette situation s’inscrit dans le contexte des bombardements israéliens en cours, des lourds combats et des incursions terrestres, en particulier dans l’est de Rafah et dans la partie nord de la bande de Gaza.