Aller au contenu principal

Conseil de sécurité

CS/12406

Alors que le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) doit être renouvelé avant la fin du mois, le Conseil de sécurité a entendu ce matin le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la Mission, ainsi que le Premier Ministre du Mali, M. Modibo Keita, qui ont tous deux plaidé pour un renforcement de son mandat et de ses capacités opérationnelles. 

CS/12404

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique centrale, M. Abdoulaye Bathily, et le Secrétaire général de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), M. Ahmad Allam-Mi, se sont tous deux félicités, ce matin devant le Conseil de sécurité, du bon déroulement des récentes élections présidentielle et législatives en République centrafricaine, permettant ainsi d’achever avec succès la période de transition politique.

CS/12403

Le Conseil de sécurité a réaffirmé, aujourd’hui, « son attachement à ce que ses résolutions sur la question des femmes et la paix et la sécurité soient effectivement appliquées dans leur intégralité, de façon à se renforcer mutuellement et dans le cadre de son approche globale de la prévention des conflits et de la médiation ».

CS/12402

La nature du conflit au Darfour reste inchangée depuis le renouvellement du mandat de l’Opération hybride de l’Union africaine et des Nations Unies au Darfour (MINUAD), le 1er juillet 2015, a déclaré cet après-midi, au Conseil de sécurité, le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, M. Hervé Ladsous.

CS/12401

Agissant en vertu du Chapitre VII de la Charte, le Conseil de sécurité a décidé aujourd’hui d’autoriser, pour une période 12 mois, les États Membres, « agissant à titre national ou dans le cadre d’organismes régionaux », à faire inspecter en haute mer au large des côtes libyennes des navires à destination ou en provenance de Libye, « s’ils ont des motifs raisonnables de penser que ces derniers transportent des armes ou du matériel connexe à destination ou en provenance de la Libye » en violation de l’embargo sur les armes imposé depuis 2001.