Aller au contenu principal
dbf230601

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 1er juin 2023

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Élection du nouveau Président de l’Assemblée générale 

Ce matin, le Secrétaire général a félicité M. Dennis Francis, de la Trinité-et-Tobago, pour son élection à la présidence de la prochaine session de l’Assemblée générale.

Il a déclaré que le Président élu Francis apporte à cette fonction un large éventail de compétences, d’expérience et de connaissances, ajoutant qu’en plus de ses années de collaboration étroite avec des agences multilatérales, il est également un négociateur respecté et un diplomate de longue date.

Initiative de la mer Noire

Nous sommes préoccupés par le ralentissement continu de la mise en œuvre de l’Initiative de la mer Noire, constaté notamment au cours des mois d’avril et de mai.  En mai, 33 navires ont quitté les ports ukrainiens, soit la moitié par rapport au mois d’avril précédent.  Seuls trois de ces navires ont quitté le port de Ioujne/Pivdennyi, l’un des trois ports ukrainiens couverts par l’accord.

En mai, 1,3 million de tonnes de céréales et autres denrées alimentaires ont été exportées, ce qui représente moins de la moitié du mois précédent.

La Fédération de Russie a informé le Centre de coordination conjoint de sa décision de limiter les immatriculations au port de Ioujne/Pivdennyi tant que l’ammoniac ne sera pas exporté, ce qui n’est actuellement pas le cas.  Depuis le 24 mai, le nombre d’équipes d’inspection au Centre a été ramené de trois à deux.  Le nombre limité d’inscriptions et la réduction des équipes d’inspection ont contribué à baisser le taux d’inspection quotidien moyen à trois.  C’est une situation très grave.  Nous devons aller de l’avant.

L’Initiative doit être renouvelée le 17 juillet.  Les foyers de la faim dans le monde se multiplient et le spectre de l’inflation alimentaire et de la volatilité des marchés rôde dans tous les pays.

Le Secrétariat de l’ONU a présenté des suggestions pratiques à toutes les parties aux niveaux stratégique et opérationnel en gardant à l’esprit les avantages mondiaux de l’Initiative.

Nous poursuivrons notre engagement intense avec les parties en vue de la reprise complète des opérations et de la poursuite de l’Initiative.  Nous recherchons notamment des engagements sur l’accès inconditionnel des navires aux trois ports dans le cadre de l’Initiative; un nombre accru d’inspections réussies chaque jour; des enregistrements prévisibles pour éviter les retards indus des navires et des exportations d’engrais –y compris l’ammoniac– ainsi que la reprise du pipeline d’ammoniac Togliatti-Odessa.

Ukraine

La Coordonnatrice de l’action humanitaire en Ukraine, Mme Denise Brown, a condamné aujourd’hui les nouvelles attaques lancées contre Kiev ce matin qui ont tué plusieurs civils, dont un enfant.  Cela coïncide malheureusement avec la célébration de la Journée des enfants ukrainiens dans le pays.

Selon le Haut-Commissariat aux droits de l’homme, plus de 1 500 enfants ont été tués ou blessés en Ukraine depuis février de l’année dernière.  La guerre a également eu un impact dévastateur sur la santé mentale et le bien-être des enfants, et des millions de personnes qui ont dû fuir pour leur sécurité, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur du pays.

L’ONU et ses partenaires continueront de travailler pour s’assurer que ces personnes reçoivent le soutien dont elles ont si urgemment besoin.

Soudan / Conseil de sécurité

Hier, le Secrétaire général a informé le Conseil de sécurité de la situation au Soudan lors de consultations à huis clos, au cours desquelles il a réaffirmé sa pleine confiance en son Représentant spécial, M. Volker Perthes.

Dans une brève déclaration à l’issue des consultations, le Secrétaire général a indiqué qu’il appartenait au Conseil de sécurité de décider si ses membres soutenaient la prorogation de la Mission intégrée des Nations Unies pour l’assistance à la transition au Soudan (MINUATS) ou s’ils décidaient qu’il était temps d’y mettre fin.

Sur le terrain, le Programme alimentaire mondial (PAM) a fermement condamné le pillage de ses vivres et de ses biens à El-Obeid, au sud de la capitale, Khartoum.

Le PAM affirme que les entrepôts ont été attaqués et que la nourriture destinée à 4,4 millions de personnes est en jeu.

El-Obeid accueille une des plus grandes bases logistiques du PAM en Afrique et est une bouée de sauvetage vitale pour des millions de personnes à travers le Soudan et le Soudan du Sud.

Malgré ces défis, l’ONU continue de livrer des fournitures humanitaires aux communautés dans le besoin.  Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) indique que ces deux derniers jours, plus de deux douzaines de camions ont transporté de l’aide vers différents endroits du pays.

Dans le même temps, l’ONU continue de faire face à des obstacles bureaucratiques qui limitent sa capacité à faire venir du personnel au Soudan et à se déplacer à l’intérieur du pays.  Nous appelons à des autorisations de visa accélérées et à des dérogations aux autorisations de circulation interne afin de pouvoir disposer de la capacité adéquate pour mener à bien nos opérations humanitaires essentielles alors que des millions de personnes au Soudan ont besoin d’une aide immédiate.

De son côté, le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) maintient sa présence et travaille avec des partenaires pour fournir une assistance essentielle là où les conditions de sécurité sont encore réunies, principalement dans les États de Kassala, de Gedaref, du Nil-Blanc et du Nil-Bleu.

Soudan du Sud 

La Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) augmente le nombre de Casques bleus sur le site de protection des civils de Malakal dans l’État du Haut-Nil, à la suite des violences entre communautés qui ont éclatées autour d’un point d’eau le 28 mai, faisant un mort et plusieurs blessés.

Cette semaine, des représentants de la MINUSS ont rencontré le Gouverneur de l’État du Haut-Nil, entre autres, pour discuter d’urgence de la manière d’atténuer et de réduire les tensions entre les communautés, et d’encourager le dialogue ainsi que le recours aux institutions judiciaires pour résoudre tout grief.  La Mission effectue des patrouilles de nuit et disperse les rassemblements près du site, pour aider à assurer la sûreté et la sécurité des communautés déplacées et des rapatriés.

Les organisations humanitaires ont fourni des services aux communautés vulnérables et aux personnes déplacées, ainsi que des services de base, notamment des bons pour permettre aux familles de retourner dans leur région d’origine.

Pour illustrer l’impact de la situation au Soudan sur le Soudan du Sud, le porte-parole a indiqué qu’au 31 mai, plus de 89 000 hommes, femmes et enfants ont fui le Soudan et sont entrés au Soudan du Sud qui fait face à ses propres défis.  La MINUSS aide le Gouvernement du Soudan du Sud à désamorcer les tensions suite aux récents affrontements à Renk, près de la frontière entre les deux pays.

Bangladesh

M. Martin Griffiths, le Coordonnateur des secours d’urgence, a alloué 3 millions de dollars du Fonds central pour les interventions d’urgence (CERF) pour soutenir la réponse à la tempête tropicale Mocha. 

Le cyclone a ravagé à la mi-mai les camps de réfugiés rohingya au Bangladesh et les communautés d’accueil, endommageant ou détruisant les installations et abris de plus de 40 000 réfugiés. 

Grâce à ce financement d’urgence, les partenaires humanitaires se concentreront sur le soutien aux abris, la réparation des infrastructures, le déblaiement des débris et le réapprovisionnement en articles de secours. 

Par ailleurs, le Programme alimentaire mondial (PAM) a été contraint de réduire la valeur des bons alimentaires distribués aux réfugiés rohingya de 10 à 8 dollars par personne et par mois, soit moins de 9 cents par repas.  C’est la deuxième fois en l’espace de trois mois que le PAM est contraint de le faire dans cette région. 

En mars, les bons d’alimentation avaient été ramenés de 12 à 10 dollars en raison de la crise financière.  C’est un nouvel exemple de ce qui arrive quand les financements sont insuffisants.  Dans ce cas, il s’agit de près d’un million de réfugiés rohingya qui restent totalement dépendants de l’aide humanitaire pour satisfaire leurs besoins fondamentaux, notamment sur le plan alimentaire. 

Le PAM lance un appel urgent pour obtenir 50 millions de dollars afin de rétablir l’aide alimentaire à hauteur de 12 dollars. Toute somme inférieure à ce montant aura des conséquences désastreuses, non seulement sur la nutrition des femmes et des enfants, mais aussi sur l’éducation, la protection, la sécurité et la sûreté de tous les résidents des camps. 

Organisation météorologique mondiale (OMM)

L’Organisation météorologique mondiale (OMM) a choisi l’Argentine Celeste Saulo comme nouvelle Secrétaire générale. 

Elle est la première femme à être nommée à ce poste. La professeure Saulo est Directrice du Service météorologique national de l’Argentine depuis 2014 et actuellement la Première Vice-Présidente de l’OMM.

Elle prendra ses fonctions le 1er janvier 2024 et succédera au professeur Petteri Taalas, qui a achevé son mandat de deux ans. 

La mode responsable

À 13 h 30 aujourd’hui, dans la salle du Conseil de tutelle, se déroulera la réunion annuelle de l’Alliance des Nations Unies pour une mode durable.

Cette année, plusieurs leaders de l’industrie seront présents pour discuter des actions à entreprendre, des solutions à concevoir et des progrès réalisés par les secteurs de la mode et du style de vie pour promouvoir la mise en œuvre des objectifs de développement durable. 

La réunion est organisée conjointement par le Bureau des Nations Unies pour les partenariats et le Fashion Impact Fund. 

Journée mondiale des parents

Aujourd’hui, c’est la Journée mondiale des parents. 

Dans un tweet, le Secrétaire général a exprimé sa gratitude aux parents du monde entier qui s’engagent à élever leurs enfants dans un monde pacifique et sain. 

Contributions financières

Trois États Membres se sont acquittés de l’intégralité de leur contribution au budget ordinaire de l’Organisation.  Nous remercions la République démocratique populaire lao, la Mongolie et la Tunisie.

Invités/Conférences de presse aujourd’hui

Le Commissaire général de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), M. Philippe Lazzarini, a informé les journalistes de la crise de financement à laquelle son agence est confrontée et de la conférence des donateurs qui aura lieu demain.

À 13 heures, la Représentante permanente des Émirats arabes unis, Mme Lana Nusseibeh, a présenté aux journalistes le programme de travail du Conseil de sécurité pour le mois de juin.

À 14 heures, M. Navid Hanif, Sous-Secrétaire général chargé du développement économique, et M. Stefan Schweinfest, Directeur de la Division de statistique, tous deux au Département des affaires économiques et sociales (DESA), ont présenté les deux dernières notes d’orientation du Secrétaire général lancées dans le cadre de la série Notre Programme commun: « Architecture financière internationale » et « Valoriser ce qui importe: cadre pour progresser au-delà du produit intérieur brut ».

À l’intention des organes d’information. Document non officiel.