Aller au contenu principal
DBF220816

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 16 août 2022

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Secrétaire général

À l’invitation du Président ukrainien, M. Volodymyr Zelinskyy, le Secrétaire général sera à Lviv jeudi prochain pour participer à une réunion trilatérale avec son hôte et le Président Recep Tayyip Erdogan de la Türkiye. 

Le Secrétaire général se rendra ensuite à Odessa, où il visitera l’un des trois ports utilisés dans le cadre de l’Initiative céréalière de la mer Noire. 

Avant de revenir à New York, ce weekend, le Secrétaire général visitera à Istanbul le Centre conjoint de coordination créé pour mettre en œuvre l’Initiative, élément de l’accord prévoyant également la facilitation des exportations de céréales et d’engrains russes vers les marchés mondiaux. 

Initiative céréalière de la mer Noire

Le premier navire chargé de céréales ukrainiennes pour les opérations humanitaires du Programme alimentaire mondial (PAM) a quitté l’Ukraine aujourd’hui.  C’est une autre étape importante des efforts visant à déverser des céréales tant attendues d’une Ukraine en guerre sur les marchés mondiaux et dans les pays les plus affectés par la crise alimentaire mondiale. 

Les 23 000 tonnes de blé transportées par le navire sont destinées à la réponse humanitaire du PAM dans la Corne de l’Afrique où la famine menace une région touchée par la sécheresse.  Il s’agit d’un des nombreux endroits au monde où l’absence presque totale des céréales et des produits alimentaires ukrainiens sur les marchés mondiaux a compliqué la vie de familles déjà en proie à une aggravation de la faim. 

Selon le PAM, un nombre record de 345 millions de personnes dans 82 pays font désormais face à une insécurité alimentaire aigüe alors que 50 millions de personnes dans 45 pays sont juste au bord de la famine et du risque de perdre tout soutien humanitaire.  Le PAM note qu’avec la reprise du trafic commercial et maritime à partir et vers les ports ukrainiens de la mer Noire, des perturbations de l’offre mondiale vont s’atténuer au grand soulagement des pays confrontés à la pire crise alimentaire.  Plus important encore, le PAM indique que cette reprise va permettre à l’Ukraine de vider ses entrepôts de céréales avant la saison des récoltes de l’été. 

Le PAM ajoute que malgré cette évolution positive, le monde fait toujours face à une crise alimentaire sans précédent.  Il souligne qu’il faut des mesures immédiates pour obtenir de la communauté humanitaire, des gouvernements et du secteur privé qu’ils sauvent des vies et investissent dans des solutions à long terme. 

Kenya

Le Secrétaire général a eu aujourd’hui une conversation téléphonique avec M. William Ruto et parlera à M. Raila Odinga demain si ce dernier est disponible. 

Le Secrétaire général s’est dit admiratif de la façon dont les Kenyans ont mené ces élections et a formulé le vœu que le processus se conclura rapidement dans le cadre constitutionnel et juridique existant. 

Gouvernance d’Internet

Le Secrétaire général a nommé aujourd’hui dix éminentes personnalités de haut niveau à son premier groupe de direction du Forum sur la gouvernance d’Internet. 

Myanmar

L’Envoyée spéciale du Secrétaire général pour le Myanmar, Mme Noeleen Heyzer, s’est envolée hier pour le pays, après le dernier appel du Conseil de sécurité à la cessation immédiate de toutes les formes de violence et à un accès humanitaire sans entrave au profit de tous ceux qui en ont besoin.  L’Envoyée spéciale entend se concentrer sur la détérioration de la situation et les préoccupations immédiates ainsi que sur d’autres domaines prioritaires de son mandat. 

Sa visite fait suite aux consultations élargies qu’elle a menées avec les représentants de tout l’éventail politique, de la société civile et des communautés touchés par le conflit en cours. 

Mali

La rotation des Casques bleus de l’ONU a repris hier avec le contingent du Bangladesh.  Quelque 400 soldats sénégalais devraient faire leur rotation très bientôt. 

L’ONU salue la coordination des efforts entre le Gouvernement de transition du Mali et sa Mission de maintien de la paix.  Elle remercie les plus de 60 pays contributeurs de troupes et d’effectifs de police pour leur soutien et leur engagement en faveur de la paix au Mali. 

République démocratique du Congo (RDC) 

La Force de la Mission des Nations Unies en RDC (MONUSCO) indique qu’elle a évacué 16 civils grièvement blessés lors d’une attaque de la milice Zaïre dans la zone de Damas, dans la province de l’Ituri.  Les civils ont été transportés par hélicoptère à la demande des autorités provinciales.  La Mission réitère sa détermination à continuer d’exécuter l’aspect protection des civils de son mandat, en appui aux autorités congolaises. 

Cuba

L’équipe de pays des Nations Unies, dirigée par la Coordonnatrice résidente, Mme Consuelo Vidal, travaille toujours avec le Gouvernement et les partenaires pour répondre aux besoins, après les multiples explosions de camions-citernes dans la province de Matanzas, il y a neuf jours. 

L’équipe de pays déploie des efforts pour fournir des centres de traitement d’eau et de pompage et des produits médicaux.  L’équipe a aussi offert son expertise pour évaluer les possibles dégâts écologiques et l’impact sur l’économie et les services sociaux. 

Ouzbékistan

Aujourd’hui à Bern, le Président de la Confédération helvétique, M. Ignazio Cassis, et le Ministre de la justice de l’Ouzbékistan, M. Ruslanbek Davletov, ont signé un accord sur la restitution des fonds au peuple ouzbek, qui passeront par un fonds d’affectation géré par l’ONU pour appuyer le travail en cours sur la réalisation des objectifs de développement durable dans ce pays d’Asie centrale. 

Les fonds vont parvenir au pays en plusieurs tranches.  À ce stade, quelque 131 millions de dollars sont prêts à être restitués et à passer par le Bureau des fonds d’affectation spéciale pluripartenaires des Nations Unies. 

L’initiative participe du partenariat entre l’équipe de pays des Nations Unies en Ouzbékistan, dirigée par la Coordonnatrice résidente, Mme Roli Asthana, et le Gouvernement de l’Ouzbékistan.  À Berne aujourd’hui, Mme Asthana a félicité les deux pays pour l’initiative, ajoutant que les Nations Unies s’engagent à veiller à ce que les ressources soient utilisées pour renforcer la confiance de l’opinion publique, en assurant des bénéfices durables et concrets ainsi que des améliorations à la vie du peuple ouzbek. 

Convention de Minamata

Le cinquième anniversaire de l’entrée en vigueur de la Convention de Minamata sur le mercure est commémoré aujourd’hui.  La Convention protège la santé humaine et l’environnement des effets nocifs du mercure dont la toxicité a dévasté des villages de pêcheurs dans la baie de Minamata, au Japon, au milieu du XXe siècle.  En conséquence, les gouvernements ont pris des mesures et adopté la Convention en 2013, qui est entré en vigueur, il y a cinq ans.  C’est le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) qui gère l’accord aux 137 États parties.  Ses dispositions prévoient l’interdiction de nouvelles mines de mercure et l’élimination progressive de ce métal dans un certain nombre de produits.

À l’intention des organes d’information. Document non officiel.