Aller au contenu principal

Afrique

CS/15014

Le Conseil de sécurité, dans une déclaration présidentielle adoptée ce matin, a souligné la nécessité d’accroître de façon « globale, inclusive, souple et ciblée » l’aide au renforcement des capacités en Afrique, en recourant à des mesures adaptées à la situation de chaque pays et région.  Il a également fait valoir qu’il importe de respecter la manière dont les pays du continent africain s’approprient et conduisent ces initiatives.

CS/14993

Le Conseil de sécurité s’est penché, hier et aujourd’hui, sur le renforcement des capacités pour pérenniser la paix en Afrique.  Le thème de ce débat public organisé par la Chine, qui préside les travaux du Conseil au mois d’août, a été exposé dans ses grandes lignes par des représentants de l’Union africaine (UA), du Secrétaire général de l’ONU et de la Commission de consolidation de la paix (CCP).  Les urgences de l’actualité, marquée par le conflit en Ukraine et la donne sécuritaire en Afrique, ont ensuite été au centre des échanges entre pays.

dbf220728

Ukraine: Dans la province de Louhansk, même si les combats ont diminué depuis que les forces russes et groupes affiliés ont pris le contrôle de la plupart de la région, la situation humanitaire serait de plus en plus critique. L’ONU et ses partenaires humanitaires n’ont plus accès à la région depuis le début du mois de juin mais les informations reçues des autorités locales indiquent que l’accès nécessaire à l’eau, à l’assainissement et à la santé est extrêmement limité.

AG/12436

L’Assemblée générale a débattu aujourd’hui de l’utilisation par la Fédération de Russie de son veto, le 8 juillet dernier, au Conseil de sécurité, pour s’opposer à un projet de résolution coparrainé par l’Irlande et la Norvège visant à prolonger de 12 mois le mécanisme d’acheminement de l’aide humanitaire transfrontalière en Syrie.