Aller au contenu principal

Afghanistan

dbf230123

Secrétaire général/Cabo Verde: Le Secrétaire général a déclaré que face aux changements climatiques et à la pollution plastique, l’humanité a sa propre course à gagner, celle de protéger l’océan pour l’avenir.  Il a souligné que l’océan est derrière l’air que nous respirons, la nourriture que nous consommons, les cultures et les identités qui nous définissent, l’emploi et la prospérité qui nous aident.  L’océan, c’est la vie, a-t-il dit.  Il a insisté sur le fait que la fin de l’urgence océanique est une course que nous devons gagner et qu’en travaillant comme un seul homme, c’est une course que nous pouvons gagner.

dbf230120

Afghanistan: Lors de réunions avec les autorités de facto à Kaboul et à Kandahar, la délégation a dit être alarmée par le récent décret interdisant aux femmes de travailler pour des organisations non gouvernementales nationales et internationales, une décision qui sape le travail de nombreuses organisations qui aident des millions d’Afghans vulnérables.  De plus, les autorités de facto ont récemment décidé de fermer les universités aux étudiantes dans tout le pays jusqu’à nouvel ordre, ont interdit aux filles de fréquenter l’école secondaire et ont restreint la liberté de mouvement des femmes et des filles.

dbf230116

Nigéria: Près de 25 millions de Nigérians risqueront la faim entre les mois de juin et d’août de cette année si des mesures urgentes ne sont pas prises, indique le Cadre Harmonisé d’octobre 2022, une analyse de l’alimentation et de la nutrition effectuée par le Gouvernement nigérian, en partenariat avec l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM).

dbf230113

Afghanistan: La Représentante spéciale du Secrétaire général est intervenue au Conseil de sécurité aujourd’hui au cours d’une séance privée.  Elle a répété que la décision des Taliban de limiter les droits des femmes et des filles, dont l’interdiction qui vient de leur être faite d’accéder à l’enseignement supérieur et de faire partie de la main-d’œuvre humanitaire, constitue une grave violation de leurs droits fondamentaux.