Aller au contenu principal
DBF220819

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 19 août 2022

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Farhan Haq, Porte-parole adjoint de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Secrétaire général

Le Secrétaire général est arrivé à Chisinau, capitale de la République de Moldova, où il doit s’entretenir avec la Présidente, Mme Maia Sandru. 

Plus tôt dans la journée, il s’est rendu à Odessa, le port ukrainien de la mer Noire, où il a été reçu par M. Oleksandr Kubrakov, Ministre ukrainien des infrastructures.

Le Secrétaire général est monté à bord du M/V Kubrosli Y, un navire chargé de quelque 10 000 tonnes de blé sur lequel il a vu les tanks se remplir de céréales.

Devant la presse, le Secrétaire général s’est dit ému de pouvoir assister au chargement du navire.  En moins d’un mois, a-t-il souligné, 25 navires ont quitté Odessa et d’autres ports ukrainiens, chargés de plus de 600 000 tonnes de denrées alimentaires. 

Faisant le tour du port, le Secrétaire général a lancé un appel spécial au monde riche, au nom de ceux qui souffrent le plus de la crise alimentaire mondiale.  Il est temps, a-t-il dit, d’accorder un soutien massif et généreux pour que les pays en développement puissent recevoir la nourriture exportée des ports d’Odessa et autres, et pour que leurs populations puissent l’acheter. 

Demain, le Secrétaire général partira à Istanbul pour voir le Centre conjoint de coordination de l’Initiative céréalière de la mer Noire.  Il devrait être de retour à New York demain pendant la nuit. 

Afghanistan 

Dans une déclaration rendue publique hier soir, le Secrétaire général exprime sa profonde préoccupation face à la série d’explosions qui a fait 250 morts et blessés, ce mois-ci.  Il condamne fermement l’attaque de mercredi contre la mosquée Abu Bakar à Kaboul. 

Territoire palestinien occupé

Dans une déclaration publiée hier, les agences des Nations Unies disent qu’avec leurs partenaires, elles prennent au sérieux les allégations sur le financement du terrorisme et la qualification par Israël de sept organisations palestiniennes comme « organisations de la terreur » et/ou « illicites ».  Les agences ajoutent toutefois que malgré leur offre d’examiner les allégations pour déterminer si des fonds ont été détournés, les autorités israéliennes n’ont fourni aucune preuve convaincante ni à elles ni aux ONG partenaires qui travaillent dans le Territoire palestinien occupé. 

La tentative de fermer les bureaux de ces organisations s’ajoute à la série de mesures israéliennes qui limitent le travail lié aux droits de l’homme, à l’humanitaire et au développement dans le Territoire palestinien occupé, affectant ainsi toute les institutions concernées. 

Les agences des Nations Unies exhortent le Gouvernement israélien à s’abstenir de tout acte qui pourrait empêcher ces organisations de continuer leur travail critique dans les domaines des droits de l’homme, de l’humanitaire et du développement. 

Corne de l’Afrique 

Le Programme alimentaire mondial (PAM) élargit son aide au moment où les niveaux de la faim s’aggravent après des sécheresses consécutives.  Depuis le début de l’année, 9 millions de personnes sont tombées dans une insécurité alimentaire grave en Éthiopie, au Kenya et en Somalie; 22 millions de personnes luttant pour trouver suffisamment de nourriture. 

Dans toute la Corne de l’Afrique, la sécheresse devrait se poursuivre dans les prochains mois, compte tenu de la cinquième faible saison des pluies consécutives attendue plus tard cette année. 

Dans les trois pays affectés par la sécheresse, le PAM cible 8,5 millions de personnes, contre 6,3 millions au début de l’année. 

Le PAM fournit aux familles de la nourriture et de l’argent liquide et distribuent de la nourriture fortifiée aux femmes et aux enfants pour s’attaquer au taux de malnutrition en spirale et proche de la famine.  Les schémas du PAM relatifs aux dons d’argent et à l’assurance aident les familles à acheter de la nourriture et à garder leur bétail en vie ou à compenser sa perte. 

Somalie

Le Coordonnateur des secours d’urgence, M. Martin Griffiths, vient de ponctionner le Fonds central pour les interventions d’urgence (CERF) d’une somme de 10 millions de dollars pour renforcer l’aide humanitaire en Somalie qui vit sa pire sécheresse depuis 40 ans. 

Les niveaux d’insécurité alimentaire ont été déclarés pour la première fois depuis 2017; 213 000 personnes souffrant de la famine et la moitié de la population, soit 7,8 millions de personnes, d’insécurité alimentaire aigüe. 

La sécheresse a chassé de chez elles plus d’1 million de personnes en Somalie, depuis 2021, et un nombre estimé à 1,5 million d’enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition aigüe. 

Les agences humanitaires ont aidé 4 millions de personnes, jusqu’ici cette année, et elles continuent d’intensifier leur aide pour éviter le pire, avec les fonds additionnels du CERF. 

Avec cette dernière ponction, le CERF aura en tout alloué cette année un total de 41 millions de dollars à l’action contre la sécheresse en Somalie. 

Zambie

L’équipe de pays des Nations Unies, dirigée par la Coordonnatrice résidente, Mme Beatrice Mutali, intensifie ses efforts pour aider les autorités à s’attaquer aux multiples chocs, dont l’augmentation du coût de la vie, les changements climatiques et l’impact de la pandémie de COVID-19. 

Sur le front de la santé, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a acheté 20 millions de doses de vaccin contre la COVID-19, près de 250 000 kits de dépistage, 1 million d’équipement de protection individuelle et 500 frigos à énergie solaire.  L’UNICEF renforce la campagne de vaccination et ses efforts de communications.  Plus de la moitié de la population zambienne est totalement vaccinée. 

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a aussi formé plus de 260 professionnels de la santé à la gestion des cas dans les centres d’isolement. 

Pour sa part, le Programme alimentaire mondial (PAM) a aidé 110 000 petits exploitants agricoles à se relever de la sécheresse, leur apprenant à protéger les sols dégradés et à diversifier leur production.  L’ONU investit également dans l’entreprenariat, comme en atteste le fait que l’Organisation internationale du Travail (OIT) forme 400 petites et moyennes entreprises pour sécuriser et améliorer leurs opérations alors que le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a contribué à la création d’un fonds pour élargir l’accès des femmes au crédit et appuyer leurs entreprises. 

Haïti

M. Martin Griffiths, Coordonnateur des secours d’urgence, a ponctionné le Fonds central pour les interventions d’urgence d’une somme de 5 millions de dollars pour répondre aux besoins humanitaires causés par la violence des gangs. 

Depuis le mois dernier, des centaines de personnes ont été tuées dans des affrontements entre gangs à Cité-Soleil.  De nombreuses autres sont piégées dans ces affrontements, sans accès à l’eau potable, à la nourriture et aux soins de santé.  En général, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) estime que près de 280 000 personnes sont affectées par cette situation. 

La somme, qui ira au Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et au Programme alimentaire mondial (PAM), servira à fournir de la nourriture, de l’eau potable, des soins de santé et un appui à l’éducation à plus de 100 000 personnes. 

Le niveau élevé d’insécurité compromet l’accès humanitaire et la distribution de nourriture ou d’argent liquide, ainsi que l’accès aux services sociaux de base comme la santé et l’éducation, d’au moins 1,5 million de personnes piégées dans les quartiers contrôlés par les gangs. 

Le Plan de réponse humanitaire de 373 millions de dollars n’est financé qu’à hauteur de 14%. 

Ébola

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) vient de publier ses premières lignes directrices sur le traitement de la maladie à virus Ébola (MVE), dans lesquelles elle émet de nouvelles recommandations fortes pour l’utilisation de deux anticorps monoclonaux.  L’Organisation appelle parallèlement le monde à renforcer l’accès à ces médicaments vitaux.

Ces lignes directrices seront utiles aux soignants qui s’occupent de patients infectés par le virus Ébola, mais aussi aux responsables chargés de la préparation et de la riposte aux épidémies.  Ces nouvelles orientations viennent compléter les lignes directrices cliniques existantes qui présentent les soins de support optimaux recommandés pour les patients Ébola et couvrent notamment les tests à administrer, la prise en charge de la douleur, l’alimentation des patients et la gestion des coinfections ainsi que les moyens d’optimiser le rétablissement.

Nicaragua

Le Secrétaire général est très préoccupé par le grave rétrécissement de l’espace civique et démocratique et les dernières mesures contre les organisations de la société civile, dont celles de l’Église catholique.  Les informations sur un raid contre la résidence de l’évêque de Matagalpa ne font qu’accentuer ses préoccupations. 

Le Secrétaire général réitère son appel au Gouvernement du Nicaragua pour qu’il veille à la protection des droits de tous les citoyens, en particulier les droits universels de réunion pacifique et les libertés d’association, de pensée, de conscience et de religion.  Il appelle aussi à la libération de tous ceux qui sont détenus arbitrairement. 

Journée mondiale de l’aide humanitaire

La Journée mondiale de l’aide humanitaire est commémorée aujourd’hui et dans son message, le Secrétaire général note que très loin des projecteurs, les humanitaires travaillent sans relâche pour faire de notre planète un monde meilleur.  Envers et contre tout, souvent au péril de leur vie, les humanitaires apaisent les souffrances dans les conditions les plus dangereuses qui soient.

Dans le cadre de la Journée, une gerbe de fleurs a été déposée à la mémoire des collègues et amis qui ont été tués ou blessés lors de l’attaque contre le siège des Nations Unies à Bagdad, il y a 19 ans.  La Secrétaire générale adjointe, Mme Catherine Pollard, a représenté le Secrétaire général à la cérémonie. 

À l’intention des organes d’information. Document non officiel.