Aller au contenu principal

Comité chargé des organisations non gouvernementales

ONG/945

​​​​​​​Le Comité des ONG a suspendu ce matin les travaux de sa reprise de session entamée le 29 août dernier, recommandant au Conseil économique et social (ECOSOC) d’accorder le statut consultatif spécial à 170 organisations de la société civile après avoir examiné un total de 564 demandes et 317 rapports quadriennaux.

ONG/942

Le Comité chargé des organisations non gouvernementales (Comité des ONG) a recommandé aujourd’hui le statut consultatif spécial auprès du Conseil économique et social (ECOSOC) pour quatre ONG, dont la Malala Fund, une ONG américaine qui entend perpétuer la mission d’éducation des filles qui a valu à la pakistanaise Malala Yousafzai de recevoir le prix Nobel de la paix à seulement 17 ans.

ONG/941

​​​​​​​Le Comité chargé des organisations non gouvernementales a recommandé le statut consultatif spécial auprès du Conseil économique et social (ECOSOC) pour 10 ONG, dont le « Centre international pour la paix et les droits de l’homme » (CIPADH).  Le Comité a décidé de reporter sa décision pour 78 organisations qui devront fournir des éléments de réponses aux questions que leur ont adressées les membres du Comité.

ONG/938

Le Comité chargé des organisations non gouvernementales (ONG) est passé par un débat vif et animé avant d’achever, ce matin, la première partie de sa session en recommandant le statut consultatif spécial à 203 organisations.  On avait d’un côté les tenants de la réouverture de l’examen des demandes de certaines ONG, alors que d’autres estimaient au contraire que la dernière séance de cette session ordinaire, entamée le 17 mai dernier, devait être consacrée exclusivement à l’adoption du rapport.

ONG/937

Le Comité des ONG a poursuivi ce matin les travaux de sa session entamée le 17 mai dernier, décidant de clore l’examen de 28 demandes d’ONG qui n’ont pas répondu aux questions supplémentaires, après trois rappels.  Il a également rejeté de nouveau les demandes de 37 organisations de la société civile dont les dossiers avaient déjà été examinés à des sessions précédentes, ce qui a conduit à une fin de séance après le temps imparti, à huis clos, sans interprétation ni diffusion par les services du Webcast de l’ONU, après que la délégation des États-Unis a demandé un vote pour cinq d’entre elles.