Aller au contenu principal

Affaires politiques

DBF/220622

Afghanistan: Le Secrétaire général a rendu publique aujourd’hui une déclaration dans laquelle il dit avoir appris avec tristesse les tragiques pertes en vies humaines causées par le tremblement de terre qui a secoué l’Afghanistan, plus tôt dans la journée, près de la ville de Khost.  Sur le front humanitaire, les agences indiquent que le nombre des victimes devrait augmenter avec la poursuite des opérations de recherche et de secours. 
L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) déploie des équipes mobiles de santé, des médicaments et du matériel médical dans les provinces de Paktika et de Khost et mobilise d’autres produits médicaux.  L’OMS a fourni 100 cartons de médicaments dans les districts de Barmal et de Giyan, dans la province de Paktika. 

dbf220520

En Ukraine, en particulier dans l’est et dans le sud du pays, on signale que la population continue de subir des hostilités intenses et croissantes et que la situation humanitaire se détériore.  Plus de 640 000 personnes dans l’est de l’Ukraine n’ont pas accès à l’électricité tandis que l’accès à l’eau devient de plus en plus limité, en particulier dans la ville de Donetsk. 

PA/33

Dans la nuit du 23 au 24 février, la Fédération de Russie attaque et envahit l’Ukraine dans ce qu’elle présente comme une « opération militaire spéciale ».  Le conflit armé est déclenché au moment même où le Conseil de sécurité se réunit, pour la quatrième fois depuis le 31 janvier, dont trois fois en urgence, pour discuter de l’aggravation brutale de la crise entre les deux pays. 

Dbf210812

La Mission des Nations Unies en RDC indique qu’elle a facilité les discussions entre les communautés hema et bira dans le territoire d’Irumu, en Ituri.  Par conséquent, les groupes rivaux ont signé un protocole de non-agression et de cessation de la violence, et les leaders communautaires ont accepté de travailler au rétablissement de la paix dans le territoire.

CPSD/715

Cet après-midi, la Commission des questions politiques spéciales et de la décolonisation, a donné le coup d’envoi des travaux de sa soixante-quinzième session en tenant une séance virtuelle au cours de laquelle ses membres ont entendu les déclarations liminaires de hauts fonctionnaires de l’ONU venus faire le point des activités respectives de leurs départements, comités spéciaux et organes respectifs durant l’année écoulée – année qui aura été marquée par les répercussions de la pandémie de COVID-19. 

PA/31

Plus de 150 acteurs religieux et éminents dirigeants se sont félicités aujourd’hui de la mesure décisive prise par les représentants des communautés chrétienne, kakaï, chiite, sunnite et yézidi en Iraq par l’adoption d’une Déclaration interconfessionnelle sur les victimes et les survivants de l’État islamique en Iraq et au Levant (EIIL) en mars 2020.

PA/30

New York, 10 juillet 2020 - La toute première Semaine virtuelle de lutte contre le terrorisme, organisée depuis le 6 juillet par le Bureau des Nations Unies contre le terrorisme (UNOCT), s’est achevée aujourd’hui après avoir rassemblé plus de 1 000 participants de 134 États Membres, 47 organisations internationales et régionales, 88 organisations de la société civile et entités du secteur privé. 

PA/28

Inscrite dans le cadre du soixante-quinzième anniversaire de l’ONU et de son thème « les Nations Unies dont nous avons besoin dans le monde que nous voulons », la Semaine « virtuelle » de lutte contre le terrorisme se tient du 6 au 10 juillet avec l’objectif de s’attaquer aux pratiques et aux problèmes stratégiques du contre-terrorisme dans le contexte de la pandémie de COVID-19.