Aller au contenu principal
dbf220707

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 7 juillet 2022

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Retraite ONU / Union européenne 

L’ONU et l’Union européenne tiennent cet après-midi à la Fondation Greentree leur tout premier dialogue de haut niveau. 

Les discussions sont coprésidées par le Secrétaire général et la Présidente de la Commission européenne, Mme Ursula von der Leyen. 

G20 

Les ministres des affaires étrangères du G20 se réunissent à Bali.  Le Secrétaire général fera diffuser un message vidéo demain matin, dans lequel il souligne la nécessité de renforcer le multilatéralisme et d’éviter des pénuries alimentaires généralisées, une aggravation du chaos climatique et une vague de pauvreté et de misère à laquelle aucun pays ne pourra échapper. 

Conseil de sécurité / Afrique de l’Ouest 

Ce matin, le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, M. Annadif Khatir Mahamat Saleh, est intervenu au Conseil de sécurité. 

Il a souligné que la région continue d’évoluer à des rythmes différents, avec d’un côté, des citoyens qui exercent librement leur droit de choisir leurs dirigeants, et de l’autre, des militaires qui cherchent à dominer l’espace politique. 

Le Représentant spécial a aussi attiré l’attention sur une situation humanitaire dévastatrice et appelé à un plus grand appui international. 

Secrétaire général / Burkina Faso 

Plus tôt dans la journée, le Secrétaire général a eu une conversation téléphonique avec le lieutenant-colonel Paul Henri Sandaogo Damiba, Président de la transition au Burkina Faso.  Le Secrétaire général a exprimé l’appui des Nations Unies aux efforts visant à rétablir l’ordre constitutionnel et à renforcer la gouvernance démocratique dans le pays. 

Le Secrétaire général a aussi salué l’accord conclu avec la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDAO) sur la transition et a réaffirmé l’appui des Nations Unies à un Burkina Faso qui s’efforce de répondre aux problèmes humanitaires et sécuritaires. 

Mali  

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a prévenu, aujourd’hui, que la situation au Mali s’est considérablement détériorée, ces six derniers mois, en raison de l’intensification du conflit et des affrontements intercommunautaires.  Le niveau des besoins est le plus élevé que l’on ait jamais vu depuis le début de la crise en 2012. 

Aujourd’hui, 7,5 millions de personnes, soit un Malien sur trois, ont besoin d’une aide humanitaire, par rapport aux 3,8 millions de 2017. 

Par ailleurs, 1,8 million de personnes ont besoin d’une aide alimentaire, soit une augmentation de 50% par rapport à l’année dernière. 

Jusqu’ici, seule 16% de la somme de 685 millions de dollars pour la réponse humanitaire a été reçue. 

République démocratique du Congo (RDC)

La Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) a salué, aujourd’hui, les efforts de médiation du Président de l’Angola, M. João Lourenço, qui ont conduit à la convocation hier à Luanda, d’un sommet avec les Présidents de la RDC et du Rwanda.  La MONUSCO se félicite des engagements pris par les deux Présidents en faveur de la désescalade. 

L’ONU est prête à appuyer la mise en œuvre de la feuille de route approuvée par les chefs d’État. 

République centrafricaine 

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) a indiqué, aujourd’hui, que 23 cas d’abus et de violations des droits de l’homme, affectant 42 personnes, ont été enregistrés, ces deux dernières semaines, principalement dans les préfectures d’Ouham, de Mambere-Kadai et d’Ouaka.  Les agents de l’État sont responsables de 59% de ces cas.  Les enquêtes se poursuivent sur les cas présumés qui auraient fait 36 victimes. 

La Mission offre son assistance technique et financière pour la protection de l’espace civil et des droits de l’homme, et contribue à la mise en place d’un mécanisme national contre la torture et autres traitements cruels et dégradants. 

La Mission a aussi réussi à obtenir la libération de 11 personnes détenues illégalement depuis plus d’une année dans la prison du Camp de Roux, à Bangui. 

Sur le front sécuritaire, la situation est, selon les informations, relativement calme mais fragile dans l’est et au centre du pays.  La MINUSCA mène des patrouilles aériennes et terrestres robustes, malgré des routes extrêmement dégradées.  Elle a renforcé sa présence à Dimbi, où les Casques bleus viennent de repousser une attaque des groupes armés pour protéger des centaines de civils. 

Côte d’Ivoire  

L’équipe de pays des Nations Unies en Côte d’Ivoire, dirigée par le Coordonnateur résident, M. Philippe Poinsot, contribue à la riposte contre la pandémie de COVID-19.  L’équipe appuie les initiatives de vaccination mobile et contribue aux campagnes contre la désinformation. 

Elle continue aussi d’offrir d’autres services de santé, dont la prévention du paludisme et la fourniture de 18 millions de moustiquaires à plus de 6 millions de ménages. 

Sur le front socioéconomique, l’équipe de pays a appuyé la construction de plus de 100 salles de classe avec des briques de plastique recyclé, au profit de 5 000 enfants.  Elle a aussi fourni 800 000 tonnes de graines à 10 000 producteurs pour booster la production de riz et contribué à l’installation de cinq systèmes solaires d’irrigation pour parer au manque d’eau pendant la saison sèche. 

Pauvreté 

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a lancé, aujourd’hui, un rapport qui indique que dans les pays en développement, 71 millions de personnes ont plongé dans la pauvreté, en trois mois seulement, à cause de l’envolée des prix des produits alimentaires et énergétiques. 

Le PNUD dit que l’impact sur les taux de pauvreté est considérablement plus rapide que celui du choc de la pandémie de COVID-19. 

L’envolée des prix des produits de première nécessité a déjà un impact immédiat et dévastateur sur les ménages les plus pauvres, les points chauds étant les Balkans, les pays de la région de la mer Caspienne et l’Afrique sub-saharienne, en particulier la région du Sahel. 

Le rapport braque les projecteurs sur les deux exposés du Groupe mondial d’intervention en cas de crise du Secrétaire général sur les efforts d’entraînement de la guerre en Ukraine. 

Éducation

Un nombre profondément choquant de 84 millions d’enfants risquent d’être privés d’éducation jusqu’en 2030, indique un nouveau rapport de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). 

Selon le rapport, un pays seulement sur six a réalisé les objectifs cruciaux liés à l’accès universel à une éducation de qualité d’ici à 2030. 

Quant à l’engagement de tous les 193 États Membres des Nations Unies sur l’accès à l’enseignement secondaire, l’UNESCO indique que seul un pays sur six l’honorera d’ici la fin de la décennie. 

Droits de l’homme

En marge du forum politique de haut niveau, l’ONU compte lancer, aujourd’hui, de nouvelles directives pour aider les pays à faire des droits de l’homme une partie intégrante de leurs progrès dans la réalisation des objectifs de développement durable.  Il y est souligné que l’examen des droits de l’homme et l’examen national volontaire s’inscrivent dans l’appel à l’action pour les droits de l’homme du Secrétaire général.  Les directives ont été élaborées à partir des contributions de tout le système des Nations Unies, avec à sa tête le Bureau des Nations Unies pour les droits de l’homme et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). 

Kiswahili 

La Journée mondiale de la langue kiswahili est commémorée aujourd’hui.  Avec plus de 200 millions de locateurs, le kiswahili est l’une des langues d’origine africaine les plus parlées, et la plus parlée en Afrique sub-saharienne. 

Le kiswahili a été un catalyseur dans la promotion de beaucoup de priorités des Nations Unies dont les objectifs de développement durable et l’Agenda 2063 de l’Union africaine.  Les Nations Unies ont un site d’actualités en ligne en kiswahili ainsi que des réseaux sociaux, à l’intention des locateurs et des membres de la diaspora dans le monde. 

Invités du point de presse

Les invités du point de presse étaient, aujourd’hui, le Secrétaire général adjoint aux affaires économiques et sociales, M. Liu Zhenmin, le Directeur de la Division de statistique, M. Stefan Schweinfest, et le Chargé du suivi des objectifs de développement durable, M. Yongyi Min.  Ils ont parlé du lancement de l’édition 2022 du rapport sur les objectifs de développement durable.

À l’intention des organes d’information. Document non officiel.