Aller au contenu principal
dbf220112

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 12 janvier 2022

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Sahara occidental

M. Staffan de Mistura, Envoyé personnel du Secrétaire général pour le Sahara occidental, qui entame sa première visite dans la région, a atterri aujourd’hui à Rabat.  Il rencontrera d’abord des responsables marocains, à Rabat, puis des responsables du Front Polisario à Tindouf/Rabouni.  Au cours de ce voyage, il prévoit également de se rendre à Alger et à Nouakchott. 

L’Envoyé personnel attend avec intérêt d’entendre les vues de toutes les parties concernées sur la manière de progresser vers une reprise constructive du processus politique sur le Sahara occidental. 

Haïti

Il y a 12 ans, la capitale d’Haïti et ses environs étaient frappés par un tremblement de terre dévastateur qui coûtait la vie à des centaines de milliers d’Haïtiens.  Ce jour-là, l’ONU avait perdu 102 de nos collègues.

Dans un tweet ce matin, le Secrétaire général a déclaré que les victimes ne seront jamais oubliées.  Nous nous souvenons d’eux et nous les honorons, ainsi que leur héritage, par notre travail.  Et nous avons une pensée particulière aujourd’hui pour Alexandra Duguay, qui, avant de déménager en Haïti, travaillait au guichet de la presse et était une merveilleuse collègue.

Sur le terrain, le Représentant spécial adjoint de l’ONU et Coordonnateur résident et humanitaire, M. Bruno Lemarquis, s’est joint à une cérémonie qui marquait ce triste anniversaire.  Dans une déclaration écrite, l’équipe de l’ONU en Haïti a déclaré que, pour surmonter cette tragédie, le pays avait fait appel à la résilience de son peuple, au travail de ses institutions et à l’assistance de ses nombreux amis et partisans. 

L’équipe a relevé que c’est ce même sentiment de résilience et de solidarité qui a permis aux Haïtiens de répondre au tremblement de terre dramatique qui a frappé la partie sud du pays en août dernier.  Elle a également renouvelé son engagement à travailler avec les amis et les sympathisants du pays pour bâtir un avenir durable, inclusif et meilleur pour tous les Haïtiens.

Yémen

M. Hans Grundberg, l’Envoyé spécial pour le Yémen, a déclaré que 2022 commençait sur une note difficile alors que les parties au Yémen redoublent d’options militaires.  Il a indiqué qu’Ansar Allah reste déterminé à poursuivre son assaut contre Mareb et qu’il y a de nouveaux combats à Shabwa, où trois districts ont été pris à Ansar Allah. 

Selon l’Envoyé spécial, il semble que commence une fois de plus un cycle d’escalade avec des conséquences dévastatrices prévisibles pour les civils et les perspectives immédiates de paix. 

M. Grundberg a ajouté qu’il s’est concentré sur l’élaboration d’une approche multidimensionnelle globale et inclusive qui couvre les questions politiques, sécuritaires et économiques.  Ce cadre visera à faciliter des progrès progressifs dans ces différents domaines, en parallèle. 

Le Sous-Secrétaire général par intérim aux affaires humanitaires, M. Ramesh Rajasingham, a également présenté un exposé devant le Conseil.  Il a expliqué que la guerre provoque la faim, des déplacements et l’effondrement économique dans le pays, ce dont font les frais les femmes et les filles.  Il a mis en garde contre le faible niveau de financement des opérations humanitaires.  En décembre, le Programme alimentaire mondial (PAM) avait annoncé des coupes dans l’aide alimentaire pour huit millions de personnes en raison de pénuries de financements.  D’autres programmes vitaux, notamment pour la fourniture d’eau, la protection et les services de santé génésique, ont également dû être réduits ces dernières semaines. 

République centrafricaine

En République centrafricaine, des collègues de la mission de maintien de la paix ont déclaré aujourd’hui avoir constaté une augmentation significative du nombre d’engins explosifs improvisés, en particulier dans le nord-ouest du pays.  Parmi ceux retrouvés depuis le début de l’année, 3 engins sur 5 ont explosé sur des véhicules appartenant à des Casques bleus de l’ONU ou à l’armée du pays. 

La mission estime que le groupe armé 3R, qui est actif dans la région, a délibérément ciblé les Casques bleus de l’ONU et les forces armées centrafricaines avec ces dispositifs. 

Pour sa part, la Représentante spéciale adjointe et Coordonnatrice humanitaire pour le pays, Mme Denise Brown, s’est rendue dans la préfecture de Ouaka il y a quelques jours et a exprimé ses préoccupations concernant la situation humanitaire, notamment dans la ville de Boyo. 

Elle a déclaré qu’à la suite de l’arrivée de combattants armés dans la ville, il y avait des allégations de meurtres, de maisons incendiées et de fournitures agricoles volées. 

La mission y a déployé des Casques bleus pour protéger la population. 

Colombie

Le dernier rapport du Secrétaire général sur les enfants et les conflits armés en Colombie indique qu’en dépit d’une diminution constante des violations contre les enfants depuis la signature de l’accord de paix, il y a plus de cinq ans, les enfants souffrent de l’impact des hostilités. 

Le rapport, qui couvre la période allant de juillet 2019 à juin 2021, indique que nous devons rester prudents car cette période coïncide également avec le déclenchement de la pandémie qui a eu un impact sur notre capacité à vérifier les violations. 

La violation la plus importante a été de loin le recrutement et l’utilisation d’enfants par des groupes armés.

L’invité de demain

Demain, le Secrétaire général adjoint Liu Zhenmin, ainsi que M. Hamid Rashid, Chef de la surveillance économique mondiale au Département des affaires économiques et sociales (DESA), feront une présentation à la presse à l’occasion du lancement du Rapport 2022 sur la situation et les perspectives de l’économie mondiale.

Tableau d’honneur

Le Liechtenstein et le Qatar ont rejoint le tableau d’honneur.  Il y a maintenant six pays qui ont entièrement payé leurs cotisations pour 2022.

À l’intention des organes d’information. Document non officiel.