Aller au contenu principal

Pakistan

dbf230206

Türkiye/Syrie: Les partenaires humanitaires indiquent que c’est le tremblement de terre le plus puissant que la Türkiye ait connu depuis 1939 et qu’au moins 78 répliques ont été signalées, après une deuxième secousse de magnitude 7,5. Le tremblement de terre a lourdement touché le nord de la Syrie où 4,1 millions de personnes, pour la plupart des femmes et des enfants, dépendaient déjà de l’assistance humanitaire.  Quelque 224 immeubles ont été totalement détruits et au moins 325 partiellement endommagés dans 17 sous-districts, selon les premières informations reçues des autorités locales.

dbf230130

Haïti: Au moins 2,6 millions d’enfants devraient avoir besoin d’une assistance vitale en 2023, selon le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF). Ces deux dernières années, le nombre d’enfants haïtiens, qui ont besoin d’une aide humanitaire, a augmenté de 500 000.  L’UNICEF dit que l’aggravation de la violence armée, conjuguée à la résurgence du choléra, à l’insécurité alimentaire et à l’inflation, a limité l’accès des enfants et de leurs familles aux services essentiels de santé, de nutrition, d’eau et d’hygiène.

dbf230109

Couche d’ozone: L’Organisation météorologique mondiale (OMM) et le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) indiquent que la couche d’ozone peut être reconstituée dans les 40 ans. Dans un nouveau rapport, un panel scientifique appuyé par les Nations Unies, confirme que l’interdiction de près de 99% des substances qui détruisent l’ozone a permis de préserver la couche d’ozone et contribué de façon notable à sa reconstitution dans la haute stratosphère et à une diminution de l’exposition humaine aux rayons ultraviolets (UV) nocifs du soleil.

dbf230104

Abyei: La Force de sécurité intérimaire des Nations Unies pour Abyei (FISNUA) a réagi rapidement pour réprimer la violence dans le village de Rumamer, dans la partie sud d’Abyei, après une attaque survenue tôt ce matin et ayant fait 13 morts, 5 blessés, et 27 maisons incendiées.  La FISNUA rapporte qu’un groupe armé d’environ 200 éleveurs était responsable de la violence.  Les Casques bleus se sont immédiatement déployés pour fournir une protection physique aux villageois et continuent de patrouiller dans la zone pour empêcher de nouvelles attaques et faciliter le retour en toute sécurité des civils qui s’étaient enfuis.

dbf221118

Iran: L’ONU est profondément préoccupée par la violence croissante liée aux manifestations populaires en cours en Iran.  L’Organisation condamne tous les incidents qui ont fait des morts ou des blessés graves, y compris la fusillade dans la ville d’Izeh, le 16 novembre dernier.  Elle est également préoccupée par les condamnations à mort signalées contre cinq personnes non identifiées dans le cadre des dernières manifestations.