Aller au contenu principal
SG/SM/21440

Le Secrétaire général se déclare profondément attristé par le décès de la Reine Elizabeth II, « présence rassurante durant des décennies de changements radicaux »

La déclaration suivante a été faite, aujourd’hui, par le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres:

Je suis profondément attristé par le décès de Sa Majesté la Reine Elizabeth II, Reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord.  Je présente mes sincères condoléances à sa famille endeuillée, au Gouvernement et au peuple du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord et à l’ensemble des nations du Commonwealth.

En tant que Chef d’État du Royaume-Uni qui aura vécu et régné le plus longtemps, la Reine Elizabeth II était largement admirée dans le monde entier pour sa grâce, sa dignité et son dévouement.  Elle a été une présence rassurante durant des décennies de changements radicaux, notamment la décolonisation de l’Afrique et de l’Asie et l’évolution du Commonwealth.

La Reine Elizabeth II était une bonne amie des Nations Unies et a visité notre Siège de New York à deux reprises, à plus de cinquante ans d’intervalle.  Elle était profondément engagée dans de nombreuses causes caritatives et environnementales et s’est adressée avec émotion aux délégués lors des pourparlers sur le climat de la COP26 à Glasgow.

Je voudrais rendre hommage à la Reine Elizabeth II pour son dévouement inébranlable et permanent au service de son peuple.  Le monde se souviendra longtemps de son dévouement et de son leadership.

À l’intention des organes d’information. Document non officiel.