Aller au contenu principal
SG/SM/21230

République démocratique du Congo: le Secrétaire général condamne l’attaque à Bali qui a coûté la vie d’un Casque bleu népalais et dit attendre une enquête

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général condamne fermement l’attaque perpétrée aujourd’hui contre des Casques bleus de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) à Bali, dans le territoire de Djugu, dans la province de l’Ituri, par des membres présumés de la milice de la Coopérative pour le développement du Congo (CODECO).  L’attaque a coûté la vie à un Casque bleu népalais.

Le Secrétaire général exprime ses plus sincères condoléances à la famille du Casque bleu décédé, ainsi qu’au Gouvernement et au peuple du Népal.

Le Secrétaire général rappelle que les attaques contre les soldats de la paix des Nations Unies peuvent constituer un crime de guerre.  Il appelle les autorités congolaises à enquêter sur cet incident et à traduire rapidement les responsables en justice.

Le Secrétaire général réaffirme que les Nations Unies, par le biais de sa Représentante spéciale en République démocratique du Congo, continueront à accompagner le Gouvernement et le peuple congolais dans leurs efforts visant à instaurer la paix et la stabilité dans l’est du pays.

À l’intention des organes d’information. Document non officiel.