Aller au contenu principal
SG/A/2139

Le Secrétaire général nomme le contre-amiral Guillermo Pablo Ríos, de l’Argentine, Chef du Groupe d’observateurs militaires des Nations Unies dans l’Inde et le Pakistan

Le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, a annoncé aujourd’hui la nomination du contre-amiral Guillermo Pablo Ríos, de l’Argentine, comme Chef du Groupe d’observateurs militaires des Nations Unies dans l’Inde et le Pakistan (UNMOGIP).

Le contre-amiral Ríos succède au général de division José Eladio Alcaín, de l’Uruguay, qui arrive bientôt au terme de son mandat.  Le Secrétaire général exprime à ce dernier sa gratitude pour sa contribution aux efforts des Nations Unies dans le domaine du maintien de la paix.

Le contre-amiral Ríos a mené, depuis 1988, une carrière remarquable dans la marine argentine.  Diplômé de l’Académie de la marine, il était jusqu’ici Directeur général de la doctrine, de la formation et de l’éducation de l’état-major interarmées.  Avant cela, il était commandant de l’infanterie de marine, de 2020 à 2021; commandant de la flotte d’infanterie de marine, en 2019; Chef du Département de l’éducation de l’École de guerre de la marine, en 2018; et attaché militaire de l’armée de l’air et de la marine en Fédération de Russie, de 2016 à 2018.  De 2002 à 2003, il a été officier de formation dans un régime du corps de marine américain, dans le cadre d’un programme d’échange entre l’Argentine et les États-Unis.

Le contre-amiral Ríos a travaillé dans deux opérations de maintien de la paix: la Force des Nations Unies chargée du maintien de la paix à Chypre (UNFICYP) en 1993 et en 1994, et l’Organisation des Nations Unies pour la surveillance de la trêve (ONUST) en 2007.  Entre 1997 et 1998, en Angola, il a été superviseur humanitaire du déminage au Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Le contre-amiral parle couramment l’anglais et a des connaissances en portugais et en russe.  Il est titulaire d’un diplôme du deuxième cycle de l’Institut universitaire de la marine et de l’Université E-Salud, en Argentine.

À l’intention des organes d’information. Document non officiel.