Aller au contenu principal
SG/SM/20043

Pacifique: après le passage du cyclone Harold, le Secrétaire général offre le soutien de l’ONU aux pays touchés qui font aussi face à la pandémie de COVID-19

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Alors que le monde est aux prises avec les effets dévastateurs de la COVID-19, le Secrétaire général est profondément attristé par les informations faisant état de pertes en vies humaines et de destructions après le passage du cyclone tropical Harold dans le Pacifique.

À Vanuatu, aux Fidji, dans les Îles Salomon et aux Tonga, des maisons et des infrastructures ont été gravement endommagées, affectant des milliers de personnes, qui ont désormais un besoin urgent d’abris, d’eau, d’assainissement et de nourriture.

Le Secrétaire général félicite les gouvernements et les équipes de secours des pays touchés pour leur travail préventif visant à assurer la sécurité des personnes avant la tempête et à répondre à leurs besoins immédiats par la suite.  L’ONU est prête à soutenir ces efforts. 

Le Secrétaire général exprime sa profonde solidarité avec la population du Pacifique confrontée aux conséquences de ce cyclone et à d’autres défis liés au climat, ainsi qu’à la pandémie de coronavirus, qui ajoute une nouvelle dimension inquiétante aux vulnérabilités existantes. 

À l’intention des organes d’information. Document non officiel.