Aller au contenu principal
DBF200131

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 31 janvier 2020

(La version française du Point de presse quotidien
n’est pas un document officiel des Nations Unies
)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Coronavirus

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré la nouvelle flambée du coronavirus une urgence de santé publique à portée internationale. 

Il est important de noter que cette déclaration n’induit aucune restriction aux voyages et au commerce, compte tenu des informations disponibles.

Dans un tweet, le Directeur général de l’OMS a réitéré sa confiance quant à la capacité de la Chine de contrôler la propagation du virus.

L’OMS est activement engagée dans la coordination de la riposte et travaille sur des éléments tels que le renforcement des capacités de gestion clinique dans les pays vulnérables et l’interaction avec les réseaux d’experts pour accélérer l’accès aux thérapies et aux vaccins.

Ailleurs dans le système des Nations Unies, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a indiqué qu’aujourd’hui qu’elle est prête à offrir son appui technique aux gouvernements pour faire en sorte que les gens voyagent en toute sécurité et à contribue à l’élaboration de mesures publiques ayant un impact minium sur la société et l’économie.

Oman

Ce matin, le Secrétaire général a prononcé un discours à la cérémonie que l’Assemblée générale a organisée pour présenter ses condoléances à la Famille royale, au Gouvernement et au peuple d’Oman, après la mort du Sultan Qabus ibn Saïd. 

Le Secrétaire général a déclaré que le Sultan a dirigé son pays pendant près de 50 ans et l’a transformé en ce pays remarquable qu’il est aujourd’hui.

Il a noté que le Sultan n’a jamais cessé de jouer un rôle critique pour assurer des lignes de communication entre les parties à un différend.  À Oman, a ajouté le Secrétaire général, la vision du Sultan a conduit à une augmentation exponentielle du niveau d’éducation des femmes et des hommes, mais aussi du nombre des écoles, des hôpitaux et des routes. 

Syrie

Les derniers rapports indiquent que les frappes aériennes et les bombardements se poursuivent dans le sud d’Edleb et dans l’ouest d’Alep, avec des lignes de front qui bougent rapidement le long de l’autoroute M5 vers Saraqeb.  Dans de nombreux villages, des dizaines de civils dont des femmes et des enfants auraient été tués ou blessés pendant les combats.  Plusieurs centres médicaux ont suspendu leurs activités à cause de l’insécurité croissante.

Les organisations humanitaires sur place essayent toujours d’organiser et d’appuyer l’évacuation des personnes qui veulent quitter Ariha, Saraqeb et les zones environnantes.  Plusieurs civils partent spontanément par les moyens du bord.  Entretemps, les Nations Unies et les organisations humanitaires analysent dans l’urgence toutes les options pour intensifier la réponse humanitaire et aider les déplacés.

À Edleb, la situation déjà difficile s’aggrave.  Les familles sont traumatisées et se sentent totalement abandonnées par le monde.  Leur message est simple: « Nous avons peur.  S’il vous plaît, aidez-nous.  Faites cesser tout ça! »  L’ONU exhorte toutes les parties au conflit à épargner les personnes et infrastructures civiles et à faciliter les activités humanitaires sans entrave.  Pour des raisons humanitaires et conformément au droit international humanitaire, les souffrances humaines doivent être minimisées. 

Malawi

Alors que le pays attend la décision de la Cour constitutionnelle sur le résultat de l’élection présidentielle de mai 2019, le Secrétaire général appelle les parties prenantes à continuer de respecter l’état de droit et de promouvoir la paix, l’unité et la stabilité dans l’intérêt plus large de la population.

Le Secrétaire général souligne la nécessité pour tous les partis politiques d’envoyer un message de paix à leurs partisans. 

L’équipe de pays des Nations Unie et le Coordonnateur résident travaillent sans relâche avec les parties prenantes du pays pour préserver le calme. 

Conseil

Ce matin, le Conseil de sécurité a prorogé le régime de sanctions contre la République centrafricaine jusqu’à la fin du mois de juillet. 

Criquets

Dans la Corne de l’Afrique, les Nations Unies sont de plus en plus préoccupées par la dernière invasion de criquets du désert, la pire qui touche l’Éthiopie et la Somalie depuis 25 ans et depuis 70 ans pour le Kenya.  Djibouti et l’Érythrée sont également touchés.

Dans un tweet, le Secrétaire général a prévenu que cette invasion aggrave une sécurité alimentaire déjà précaire dans la région.  L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a lancé aujourd’hui un appel urgent à des fonds pour s’attaquer à cette invasion, notant qu’elle risque désormais de se transformer en crise humanitaire. 

La FAO a déjà mobilisé une somme de de 15,4 millions de dollars sur les 76 millions qu’elle a demandés pour les cinq pays mais elle dit craindre que les besoins augmentent maintenant que les criquets risquent de migrer vers d’autres pays, en particulier au Soudan du Sud et à l’Ouganda.

La FAO surveille d’emblée la situation à Oman, en Arabie saoudite, au Soudan et au Yémen. 

Nomination

Le Secrétaire général, a nommé M. Jack Christofides de l’Afrique du Sud, au poste de Chef adjoint de la Mission de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL).  M. Christofides succède à M. Imran Riza du Pakistan, qui a pris, en septembre 2019, les fonctions de Coordonnateur résident des Nations Unies et Coordonnateur humanitaire pour la Syrie.  Le Secrétaire général exprime à ce dernier sa gratitude pour le dévouement dont il a fait montre.

M. Christofides apporte avec lui une riche expérience dans les domaines de la diplomatie, des affaires internationales, des droits de l’homme et du maintien de la paix.  Il était jusqu’à sa nouvelle nomination, Directeur de la Division Afrique du Nord du Département des affaires politiques et de consolidation de la paix et de celui des opérations de paix. 

Conférences de presse

Lundi à 13 h 30, Marc Pecsteen de Buytswerve, Représentant permanent de la Belgique et Président du Conseil de sécurité pour le mois de février donnera une conférence de presse. 

Celle du Secrétaire général est prévue pour mardi à 11 heures. 

Tableau d’honneur

L’Azerbaïdjan, la Géorgie et le Monténégro ont payé la totalité de leur contribution au budget de l’ONU pour 2020, hissant le nombre des pays qui ont fait de même à 34. 

À l’intention des organes d’information. Document non officiel.