Aller au contenu principal
SC/12870

​​​​​​​Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur l’Iraq et le Koweït

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite, aujourd’hui, par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de juin, M. Sacha Sergio Llorentty Solíz (Bolivie):

Les membres du Conseil de sécurité ont entendu le 22 mai 2017 un exposé du Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Iraq et Chef de la Mission d’assistance des Nations Unies pour l’Iraq (MANUI), Ján Kubiš, sur les questions des nationaux du Koweït et d’États tiers portés disparus ainsi que des biens koweïtiens disparus, notamment les archives nationales, qui venaient de faire l’objet d’un rapport du Secrétaire général.

Les membres du Conseil se sont félicités de la solidité des relations bilatérales entre l’Iraq et le Koweït et ont salué l’appui que le Gouvernement koweïtien continuait d’apporter à l’Iraq dans ses efforts pour retrouver la stabilité.  En application de la résolution 2107 (2013) du Conseil, ils ont engagé les deux pays à collaborer étroitement, dans le cadre du mécanisme tripartite, sur le dossier des nationaux du Koweït et d’États tiers portés disparus (le « dossier ») pour que des résultats tangibles puissent être obtenus.

Les membres du Conseil ont déploré que les progrès accomplis récemment dans ce domaine aient été limités et ont regretté qu’aucun dossier de Koweïtien disparu n’ait pu être clos et qu’aucune dépouille humaine n’ait été exhumée durant les 12 dernières années. Ils ont exprimé de nouveau leur profonde sympathie et leurs condoléances aux familles des disparus.

Tout en se disant conscients des énormes difficultés auxquelles l’Iraq faisait face, les membres du Conseil ont demandé au Gouvernement de ce pays de poursuivre son action en vue d’obtenir des résultats concrets, à savoir le retour de tous les nationaux du Koweït et d’États tiers portés disparus –ou la restitution de leurs dépouilles– ainsi que la restitution des biens koweïtiens disparus, notamment les archives nationales.  Ils ont pris acte des mesures importantes adoptées récemment pour relancer ce dossier et se sont dits encouragés par l’importance accordée à la question par le Ministère iraquien de la défense, dont témoignaient ses initiatives récentes.  Le Conseil a vivement engagé les Gouvernements iraquien et koweïtien à réunir le Comité conjoint des biens koweitiens disparus tous les six mois, comme convenu.

Les membres du Conseil ont salué la persévérance dont faisaient preuve les membres du mécanisme tripartite et son président, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), en continuant de collaborer année après année en vue de retrouver les dépouilles des Koweïtiens et ressortissants de pays tiers portés disparus.  À cet égard, le Conseil s’est rangé à l’avis du Secrétaire général, qui avait estimé que pour s’assurer du sort des personnes portées disparues et apporter des réponses aux familles endeuillées, il fallait un engagement durable, des actions et l’adoption de méthodes nouvelles et novatrices permettant de faire avancer le dossier.  Les membres du Conseil ont dit attendre avec intérêt la publication de la version préliminaire de l’initiative du CICR ayant trait aux demandes de réexamen des dossiers, qui avait été reportée jusqu’en août 2017.

Les membres du Conseil ont manifesté leur intention de continuer de suivre le dossier de près.

Les membres du Conseil ont salué l’action menée par la MANUI, son Représentant spécial et son Représentant spécial adjoint aux affaires politiques  pour continuer d’encourager, d’appuyer et de faciliter les efforts faits par le Gouvernement iraquien.

À l’intention des organes d’information. Document non officiel.