Aller au contenu principal
SG/SM/21602

RDC: le Secrétaire général salue les décisions prises par les leaders régionaux pour établir un cessez-le-feu et effectuer le retrait du M23 des zones occupées

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général salue la tenue du « Mini-Sommet sur la paix et la sécurité dans la partie orientale de la République démocratique du Congo » ayant eu lieu à Luanda le 23 novembre à l’invitation du Président Joao Lourenço et les décisions prises par les leaders régionaux pour établir un cessez-le-feu et effectuer le retrait du M23 des zones occupées.

Le Secrétaire général joint sa voix à celles des signataires du communiqué final appelant tous les groupes armés, congolais ou étrangers, de déposer immédiatement les armes et de rejoindre, comme indiqué, les processus respectifs de démobilisation, de désarmement, et de réintégration/rapatriement.

Comme demandé par les signataires du communiqué publié lors du Mini-Sommet, le Secrétaire général réitère la disponibilité de la MONUSCO à soutenir pleinement la mise en œuvre de toutes les dispositions relevant de son mandat et sa disponibilité à se coordonner avec la Force régionale de la Communauté de l’Afrique de l’Est pour fournir un soutien à l’opérationnalisation rapide du mécanisme de vérification ad hoc établi dans le cadre de la feuille de route de Luanda et pour continuer à aider le processus de Nairobi.

Le Secrétaire général réitère par ailleurs la disponibilité des Nations Unies à soutenir le retour des personnes déplacées vers leur région d’origine, en coordination avec les autorités nationales en charge, selon les cadres existants, et en conformité avec les principes du droit humanitaire international et de ses provisions.

À l’intention des organes d’information. Document non officiel.