Aller au contenu principal
SG/SM/21599 

Journée mondiale du sida : pour le Secrétaire général, les inégalités qui font perdurer la pandémie « peuvent et doivent être abolies »

On trouvera ci-après le message du Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, à l’occasion de la Journée mondiale du sida, célébrée le 1er décembre: 

Le monde a promis d’éradiquer le sida d’ici à 2030.  Or nous n’en prenons pas le chemin.  

Pour mettre fin au sida, nous devons mettre fin aux inégalités qui entravent les progrès.  Or, nous risquons des millions de nouvelles infections et des millions de décès supplémentaires.  

C’est pourquoi, en cette Journée mondiale du sida, nous lançons d’une seule voix cet appel: Poussons pour l’égalité! 

Le slogan « Poussons pour l’égalité ! » est un appel à l’action.  Une invitation à prendre les mesures concrètes éprouvées, qui aideront à faire disparaître le sida.  

Il faut rendre les services de traitement, de dépistage et de prévention du VIH plus disponibles, de meilleure qualité et mieux adaptés.  Autrement dit, plus de ressources financières.  

Ensuite, des lois, des politiques et des pratiques mieux adaptées à la lutte contre la stigmatisation et l’exclusion des personnes vivant avec le VIH, en particulier les populations marginalisées.  Tout le monde a besoin de respect et d’accueil.  

Et enfin, une plus grande mise en commun des technologies, pour un accès égal aux meilleures connaissances scientifiques sur le VIH, notamment entre les pays du Sud et du Nord.  Les inégalités qui font perdurer la pandémie de sida peuvent et doivent être abolies.  

Nous pouvons éradiquer le sida si nous poussons pour l’égalité.  

À l’intention des organes d’information. Document non officiel.