Aller au contenu principal
SG/SM/21413

Le Secrétaire général est attristé par la disparition de Nafis Sadik, ancienne Directrice exécutive du fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP)

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général est attristé d’apprendre le décès du docteur Nafis Sadik, ancienne Directrice exécutive du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), qui fut aussi sa Conseillère spéciale et Envoyée spéciale pour le VIH/sida en Asie et dans le Pacifique. 

Lorsque le docteur Sadik a pris ses fonctions au FNUAP en 1987, elle est devenue la première femme à diriger l’un des principaux programmes des Nations Unies financés par des fonds de contributions volontaires.  Elle n’a cessé d’attirer l’attention sur l’importance de répondre aux besoins des femmes et de les impliquer directement dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques de développement, ce qui, pour elle, était particulièrement important pour les politiques et les programmes démographiques. 

On se souviendra du docteur Sadik pour ses importantes contributions dans les domaines de la santé et des droits des femmes et des politiques démographiques, ainsi que pour ses efforts inlassables dans la lutte contre le VIH/sida.  Le Secrétaire général transmet ses sincères condoléances à ses proches et à sa famille. 

À l’intention des organes d’information. Document non officiel.