Aller au contenu principal
SG/SM/21047

COVID-19: le Secrétaire général profondément préoccupé par l’isolement de l’Afrique australe suite à l’apparition d’un nouveau variant

La déclaration suivante a été faite, aujourd’hui, par le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres:

Je félicite le gouvernement et la communauté scientifique et sanitaire d’Afrique du Sud d'avoir agi rapidement pour identifier l'émergence d'un nouveau variant de la COVID-19.

Je suis maintenant profondément préoccupé par l’isolement des pays d’Afrique australe en raison des nouvelles restrictions de voyage liées à la COVID-19.

Comme d'autres et moi-même l’avons averti depuis longtemps, les faibles taux de vaccination constituent un terrain propice à l'apparition de variants.

On ne peut blâmer les populations africaines pour le niveau immoralement bas des vaccinations disponibles en Afrique - et elles ne devraient pas être pénalisées pour avoir identifié et partagé avec le monde des informations scientifiques et sanitaires cruciales.

J’appelle tous les gouvernements à envisager des tests répétés pour les voyageurs, ainsi que d’autres mesures appropriées et réellement efficaces, dans le but d’éviter le risque de transmission afin de permettre les voyages et l’engagement économique.

À l’intention des organes d’information. Document non officiel.