Aller au contenu principal
SC/14701

Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité concernant le rapport du Secrétaire général sur les opérations électorales en Iraq

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite, aujourd’hui, par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de novembre, M. Juan Ramón de la Fuente Ramírez (Mexique):

Les membres du Conseil de sécurité ont accueilli favorablement le rapport du Secrétaire général sur les opérations électorales en Iraq et salué l’assistance fournie à cet égard par la Mission d’assistance des Nations Unies pour l’Iraq (MANUI), conformément à la résolution 2576 (2021). 

Les membres du Conseil se sont félicités de l’évaluation positive des élections faite par les observateurs internationaux de la MANUI et ont félicité le Gouvernement iraquien et la Haute Commission électorale indépendante d’avoir organisé une élection bien gérée sur le plan technique et généralement pacifique le 10 octobre 2021. 

Les membres du Conseil se sont félicités également des conclusions de la MANUI et de la Haute Commission selon lesquelles les résultats des bureaux de vote à l’issue du recomptage manuel partiel correspondaient à ceux du système électronique de transmission des résultats de la Haute Commission. 

Les membres du Conseil ont félicité le peuple iraquien pour son engagement en faveur des opérations électorales malgré des problèmes de sécurité en constante évolution.  

Les membres du Conseil ont pris note du rôle joué par la MANUI, qui a aidé le Gouvernement iraquien et la Haute Commission à préparer et organiser des élections véritablement libres et régulières dirigées et contrôlées par les Iraquiens.  Ils ont salué les efforts faits par le Gouvernement iraquien, la Haute Commission et la MANUI pour promouvoir la participation des femmes au scrutin. Ils ont également félicité la MANUI pour l’objectivité dont elle avait fait preuve dans ses activités d’appui à l’Iraq tout au long du processus électoral. 

Les membres du Conseil ont condamné à nouveau la tentative d’assassinat dont a été victime le Premier Ministre, Mustafa al-Kadhimi, le 7 novembre 2021 et les menaces persistantes de violence contre la MANUI et la Haute Commission, entre autres. Ils ont déploré le recours à la violence pour régler les griefs liés aux élections et exhorté tous les partis politiques à régler ces différends par des moyens légaux et pacifiques. Ils ont également condamné les tentatives visant à discréditer l’élection. 

Les membres du Conseil ont encouragé toutes les parties prenantes à respecter la procédure définie par la loi et à faciliter un contrôle judiciaire pacifique et indépendant des recours électoraux. Ils ont noté que le personnel des Nations Unies continuerait de surveiller toute tentative illégale visant à saper le processus électoral. 

Les membres du Conseil ont renouvelé l’appel lancé par le Secrétaire général à tous les partis politiques, candidats et autres parties prenantes en Iraq pour qu’ils se montrent patients et répondent à toute préoccupation en suspens par les voies légales établies, et pour qu’ils créent un environnement post-électoral favorisant la compréhension mutuelle et l’unité nationale par un dialogue pacifique et constructif. 

Les membres du Conseil attendent avec intérêt la formation, dans des conditions pacifiques, d’un gouvernement inclusif mettant en œuvre des réformes véritables destinées à répondre aux besoins et aux aspirations de tous les Iraquiens, y compris les femmes, les jeunes et les communautés marginalisées. Ils ont réaffirmé leur appui à l’indépendance, à la souveraineté, à l’unité et à l’intégrité territoriale de l’Iraq. 

À l’intention des organes d’information. Document non officiel.