Aller au contenu principal
CD/3708

Le Mexique accueille (8-9 juin) la seconde Conférence régionale de l’industrie sur l’application de la résolution 1540 du Conseil de sécurité

NEW YORK, 6 juin 2017 (Bureau des affaires de désarmement de l’ONU) –- Le Mexique accueillera, les 8 et 9 juin 2017, la deuxième Conférence régionale de l’industrie sur l’application de la résolution 1540 (2004) du Conseil de sécurité consacrée à la lutte contre la prolifération des armes de destruction massive.

Cette conférence régionale, dont le but est de sensibiliser le monde de l’industrie sur son rôle en matière de mise en œuvre de la résolution 1540 (2004), est destinée aux États de l’Alliance du Pacifique (Chili, Colombie, Mexique et Pérou) et au Brésil.  Elle se tiendra à Mexico City avec le soutien financier du Gouvernement de l’Allemagne. 

La première Conférence mondiale de l’industrie sur l’application de la résolution 1540 (2004) s’est tenue à Wiesbaden, en Allemagne, en 2012.  Trois conférences de ce type sont organisées chaque année depuis, une démarche maintenant connue comme le Processus de Wiesbaden.

L’objectif du Processus de Wiesbaden est de promouvoir la coopération entre les gouvernements et l’industrie pour faciliter la mise en œuvre de la résolution 1540 du Conseil de sécurité qui vise à prévenir la prolifération des armes de destruction massive par des acteurs non étatiques.  Ce processus tient compte de l’importance de l’industrie en tant que partenaire des gouvernements dans la lutte contre la prolifération des armes de destruction massive.  Le Processus de Wiesbaden a adopté une démarche régionale pour permettre à l’industrie de mieux s’attaquer aux questions ayant une spécificité régionale. 

Le Gouvernement de la République de Corée a accueilli la première Conférence régionale pour l’Asie, à Seoul, en Septembre 2016.  La Seconde conférence régionale, prévue au Mexique, est destinée aux représentants des gouvernements et de l’industrie de la région et aux autres acteurs ayant participé aux précédentes conférences du Processus de Wiesbaden, et qui sont en charge des politiques de non-prolifération, des services de contrôle des exportations et de douane.  Les organisations internationales pertinentes, dont le Bureau de désarmement de l’ONU et les représentants du Comité 1540 y participeront également.  

La résolution 1540 (2004) a été adoptée à l’unanimité par le Conseil de sécurité le 28 avril 2004, au titre du Chapitre VII de la Charte des Nations Unies.  Elle impose à tous les États de s’abstenir d’apporter un appui, quelle qu’en soit la forme, à des acteurs non étatiques qui tenteraient de mettre au point, de se procurer, de fabriquer, de posséder, de transporter, de transférer ou d’utiliser des armes nucléaires, chimiques ou biologiques ou leurs vecteurs.  La résolution fait également obligation à tous les États de mettre en place des dispositifs internes de contrôle destinés à prévenir la prolifération des armes de destruction massive ou de leurs vecteurs, y compris en mettant en place des dispositifs de contrôle appropriés pour les éléments connexes.

Le Comité 1540, organe subsidiaire du Conseil de sécurité, rend compte à ce dernier de l’application de ladite résolution.  Le 20 avril 2011, le Conseil de sécurité a adopté la résolution 1977 (2011), par laquelle il a prorogé le mandat du Comité jusqu’en 2021.

Le Conseil de sécurité a depuis adopté la résolution 2325 (2016), qui entérine les recommandations du Comité issues du second examen général de l'application de la résolution 1540 (2004) relative à la prolifération des armes de destruction massives (ADM) entamé en 2015. 

Pour plus d’information, veuillez contacter M. Aaron Junhoung Yoo par courriel: yoo2@un.org

À l’intention des organes d’information. Document non officiel.