Aller au contenu principal
SG/SM/21606

Attristé par le décès de Francesc Vendrell, le Secrétaire général rend hommage à un brillant médiateur de l’ONU, notamment en Amérique centrale

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général a été attristé d’apprendre le décès, le 27 novembre, de Francesc Vendrell, un brillant médiateur qui a aidé à piloter d’importants processus politiques et de paix au cours d’une longue et éminente carrière à l’ONU.

M. Vendrell a servi l’ONU pendant 34 ans, à partir des années 1980.  Il a été Représentant personnel adjoint du Secrétaire général pour l’Amérique centrale pendant une période d’intense diplomatie, au cours de laquelle l’ONU a appuyé les négociations qui ont mené aux élections au Nicaragua en 1990; des pourparlers qui ont abouti à un accord de paix entre le Gouvernement salvadorien et le Frente Farabundo Martí para la Liberación Nacional; et l’ouverture d’un processus de paix qui conduira finalement au règlement du conflit au Guatemala en 1996.

M. Vendrell a également joué un rôle important dans le processus qui a mené à l’indépendance du Timor oriental, en tant que Conseiller principal puis Représentant personnel adjoint du Secrétaire général aux négociations entre le Portugal et l’Indonésie.

En janvier 2000, il a été nommé Représentant personnel du Secrétaire général pour l’Afghanistan, poste qu’il a occupé pendant deux ans.

Le Secrétaire général présente ses sincères condoléances à la famille et aux proches de M. Vendrell.

Ceux qui ont eu le privilège de travailler à ses côtés se souviendront toujours de son dévouement et de son engagement inlassable dans la recherche de la paix par le dialogue.

À l’intention des organes d’information. Document non officiel.