Aller au contenu principal
SG/SM/21593

Sommet de la Francophonie: l’humanité tout entière doit bénéficier de la nouvelle ère numérique, déclare le Secrétaire général

On trouvera, ci-après, le texte du message vidéo du Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, prononcée à l’occasion du dix-huitième Sommet de la Francophonie à Djerba, Tunisie, aujourd’hui:

Je suis heureux de m’adresser à vous et je remercie la Tunisie pour son invitation. 

Votre choix de mettre l’accent sur le numérique est plus pertinent que jamais.  

Car si nous avons vu des progrès technologiques remarquables, ces avancées sont inégalement réparties.  

L’humanité tout entière doit bénéficier de cette nouvelle ère numérique. 

C’est l’ambition que je porte pour le Pacte numérique mondial, et je forme le vœu que la Francophonie et ses membres soutiendront cette initiative. 

Ensemble, nous devons œuvrer pour des technologies libres, sûres et inclusives, qui contribuent à la réalisation des Objectifs de développement durable. 

Cette transformation numérique doit également réduire les fossés linguistiques un cheval de bataille commun à nos deux organisations, comme en témoigne notre coopération sur le terrain, où nous mettons à profit les outils numériques pour renforcer la connaissance du français parmi les personnels. 

Nous devons aussi sensibiliser le secteur du numérique à la diversité linguistique des usagers, qui pour l’essentiel, rappelons-le, ne sont pas anglophones.  

Loin de conduire à un appauvrissement linguistique –et donc culturel– le numérique peut servir à la promotion du multilinguisme, à l’éducation en langue maternelle et à la revitalisation des langues autochtones ou menacées d’extinction. 

Enfin, je souhaite profiter de cette occasion pour célébrer avec vous le cinquantième anniversaire de la Francophonie. 

Léopold Sédar Senghor disait: 

« Dans les décombres du colonialisme, nous avons trouvé cet outil merveilleux, la langue française ».  

Aujourd’hui, votre Organisation rassemble des pays de tous les continents. 

Dans un contexte de divisions grandissantes entre le Nord et le Sud, la Francophonie peut bâtir des ponts et contribuer à placer la solidarité au cœur de la coopération internationale. 

Vous pouvez compter sur le soutien de l’Organisation des Nations Unies.  

À l’intention des organes d’information. Document non officiel.