Aller au contenu principal
SG/A/2170

Le Secrétaire général nomme Mme Olufunmilayo Abosede Balogun-Alexander, du Nigéria, au poste de Coordonnatrice résidente des Nations Unies au Timor-Leste

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a nommé Olufunmilayo Abosede Balogun-Alexander, du Nigéria, au poste de Coordonnatrice résidente des Nations Unies au Timor-Leste, avec l’approbation du gouvernement du pays hôte.  Mme Balogun-Alexander prend ses fonctions le 1er décembre. 

Olufunmilayo Abosede Balogun-Alexander a plus de 30 années d’expérience dans la conduite de projets humanitaires, de paix et de développement, acquises au sein des Nations Unies et d’ONG internationales à des postes de haut niveau. 

Avant sa nomination au poste de Coordonnatrice résidente des Nations Unies, Mme Balogun-Alexander a servi comme Directrice de l’action normative et de coordination humanitaire d’ONU-Femmes, où elle a piloté la réponse d’ONU-Femmes à la crise humanitaire au niveau mondial et aidé les bureaux de pays d’ONU-Femmes à renforcer l’intégration des problématiques de genre dans la réponse humanitaire coordonnée et mise en œuvre par l’ONU dans les pays touchés par une crise. 

Avant cela, elle a travaillé comme Représentante de pays d’ONU-Femmes, Représentante adjointe d’ONU-Femmes en Éthiopie, Directrice des relations extérieures et du plaidoyer au sein de la Fédération internationale pour la planification familiale pour la région Afrique et Administratrice de programmes au Kenya au sein de ce qui était alors le Fonds de développement des Nations Unies pour la femme. 

Mme Balogun-Alexander a dirigé et soutenu des équipes de pays polyvalentes afin que leur action soit adaptée aux objectifs poursuivis et produise un impact et des résultats, en particulier s’agissant de l’articulation entre action humanitaire, développement et recherche de la paix.  Elle a piloté le travail de coordination interinstitutions des activités de l’ONU pour permettre à l’Organisation de mener des évaluations conjointes et de développer et mettre en œuvre des programmes communs, notamment sur les questions relatives à la violence de genre, à la gouvernance et à la protection des personnes contre l’exploitation et les atteintes sexuelles. 

Elle a coordonné les activités d’appui au niveau des pays et soutenu la réalisation des priorités gouvernementales en matière de financement du développement et de politique sociale.  Elle a, à ce titre, promu les processus de cocréation et piloté la mise en œuvre de solutions, notamment sur les questions délicates de l’égalité des sexes, des droits et de la santé en matière de sexualité et de procréation, et des groupes minoritaires, aux fins de s’assurer que personne ne soit laissé pour compte dans la réalisation des ODD.  Olufunmilayo Abosede Balogun-Alexander a établi et nourri des partenariats stratégiques avec des gouvernements, des commissions intergouvernementales, des donateurs bilatéraux, des médias et des acteurs du secteur privé en vue de promouvoir des financements et des programmes innovants.

Mme Balogun-Alexander est titulaire d’un master en genre et développement de l’Institute of Development Studies (« Institut d’études sur le développement », en français) de l’Université du Sussex, au Royaume-Uni, ainsi que d’une licence en anglais de l’Université de Lagos, au Nigéria.

Elle a deux enfants.

À l’intention des organes d’information. Document non officiel.