Aller au contenu principal
SC/9803-DC/3204

L’Égypte accueillera du 7 au 10 décembre un séminaire des Nations Unies sur la mise en œuvre de la résolution 1540 (2004) du Conseil de sécurité


L’ÉGYPTE ACCUEILLERA DU 7 AU 10 DÉCEMBRE UN SÉMINAIRE DES NATIONS UNIES SUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA RÉSOLUTION 1540 (2004) DU CONSEIL DE SÉCURITÉ


(Adapté de l’anglais)


Un séminaire des Nations Unies sur la mise en œuvre de la résolution 1540 (2004) du Conseil de sécurité se tiendra du 7 au 10 décembre au Caire, à l’invitation du Gouvernement de l’Égypte.


Organisé par le Bureau des affaires de désarmement avec le soutien financier de l’Union européenne et des Gouvernements de Norvège et des États-Unis, le séminaire vise à renforcer la capacités nationales de gestion des procédures d’importation et d’exportation des États au plan pratique et à améliorer le partage de l’expérience et de l’information entre les pays participants, conformément aux objectifs de la résolution.  Il doit aussi permettre de faciliter l’assistance dans la mise en œuvre de la résolution.


Des responsables de l’Afrique du Sud, du Congo, de l’Égypte, de l’Éthiopie, du Ghana, du Kenya, de la Jamahiriya arabe libyenne, de la Mauritanie, du Maroc, du Nigéria, de l’Ouganda, la République démocratique du Congo, de la République-Unie de Tanzanie et du Soudan ont été invités au séminaire, ainsi que des représentants d’un certain nombre d’organisations régionales et sous-régionales.


Le 28 avril 2004, le Conseil de sécurité, agissant en vertu du Chapitre VII de la Charte des Nations Unies, avait adopté à l’unanimité la résolution 1540 (2004) qui oblige les États à s’abstenir d’apporter un appui, quelle qu’en soit la forme, à des acteurs non étatiques qui tenteraient de mettre au point, de se procurer, de fabriquer, de posséder, de transporter, de transférer ou d’utiliser des armes nucléaires, chimiques ou biologiques ou leurs vecteurs.  Les États doivent, en outre, adopter et appliquer une législation nationale pour prévenir la prolifération des armes de destruction massive et leurs vecteurs, y compris la mise en place de contrôles appropriés. 


Par la même résolution, le Conseil de sécurité avait crée en tant qu’organe subsidiaire un Comité connu sous le nom de « Comité 1540 » que les États doivent informer des mesures prises ou qu’ils envisagent de prendre pour appliquer la résolution 1540.  Le 25 avril 2008, par sa résolution 1810 (2008), le Conseil de sécurité avait prorogé le mandat du Comité 1540 jusqu’au 25 avril 2011, en mettant l’accent sur la mise en œuvre de la résolution 1540 par tous les États.  Le Conseil a ainsi demandé au Comité de continuer à organiser des manifestations de sensibilisation aux niveaux régional et sous-régional pour promouvoir cette mise en œuvre, et à y participer.


Le séminaire du Caire est le cinquième séminaire régional organisé par le Bureau des affaires de désarmement sur la mise en œuvre de la résolution 1540 (2004), suite à l’adoption de la résolution 1810 (2008).  Les quatre séminaires précédents ont eu lieu au Brésil, en novembre 2008, pour les États membres du MERCOSUR; au Qatar, en mars 2009, pour les États arabes; au Vanuatu, en avril-mai 2009, pour les États insulaires du Pacifique; et au Costa Rica, en septembre 2009, pour les États d’Amérique centrale.


Pour toute information supplémentaire, prière de contacter Gabriele Kraatz-Wadsack, tél: (212) 963-3633.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information. Document non officiel.