Aller au contenu principal

Désarmement

CD/3849

À la veille du soixante-dix-septième anniversaire du bombardement d’Hiroshima, les représentants d’une vingtaine d’organisations non gouvernementales, dont des hibakusha, qui survécurent aux bombes atomiques larguées par les États-Unis contre cette ville puis à Nagasaki le 9 août 1945, se sont livrés, cet après-midi, à la tribune de l’Assemblée générale de l’ONU, à un réquisitoire contre les États parties au Traité sur la non-prolifération (TNP).

CD/3847

Marquée comme les précédentes par de très nombreuses condamnations de l’invasion russe de l’Ukraine et de la rhétorique nucléaire du Président Putin, la troisième journée de la dixième Conférence d’examen du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) a également été dominée par de nombreux appels à un retour au Plan d’action global commun (PAGC)

CD/3846

La deuxième journée de la dixième Conférence d’examen du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) a été l’occasion pour de nombreuses délégations d’insister sur l’importance de faire progresser la mise en œuvre des trois piliers du Traité que sont le désarmement nucléaire, la non-prolifération et l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire.

CD/3845

​​​​​​​La dixième Conférence d’examen du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP), adopté il y a 52 ans et fort de 191 États signataires, a démarré ses travaux ce matin.  Deux ans après un premier report de cette dixième édition en raison de la pandémie de COVID-19, les États, qui étaient largement représentés au niveau ministériel, ont exprimé la nécessité, y compris au cours des travaux de la Conférence qui dureront jusqu’au vendredi 26 août, de restaurer l’intégrité d’un outil vital de sécurité collective