Aller au contenu principal

Bélarus

Dbf211111

Le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR), a publié aujourd’hui son rapport semestriel sur les tendances mondiales qui indique que la tendance à la hausse des déplacements forcés s’est poursuivie en 2021.  Selon le HCR, les chiffres globaux dépassent désormais 84 millions alors que davantage de personnes fuient la violence, l’insécurité et les effets des changements climatiques.

Dbf211110

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a rendu public aujourd’hui un rapport révélant qu’il y a près de 240 millions d’enfants souffrant de handicap dans le monde.  Selon l’agence, cette nouvelle estimation, supérieure aux précédentes, se fonde sur une compréhension plus significative et inclusive des handicaps, qui prend en compte les difficultés dans plusieurs domaines, ainsi que les symptômes d’anxiété et de dépression.

Dbf210528

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) indique que près de 400 000 personnes sont potentiellement concernées par l’évacuation de 10 quartiers à Goma, que l’État a ordonnée par crainte d’une nouvelle éruption du volcan Nyiragongo.  Des millions de personnes sont parties ou sont en partance.  Les secousses se sont poursuivies aujourd’hui et hier, l’une d’elles a atteint 4,9 dans l’échelle de Richter.

Dbf210525

Le Secrétaire général continue de suivre de très près l’évolution de la situation au Mali.  Il est informé des derniers développements.  M. Guterres continue d’appeler au calme et à la libération immédiate des dirigeants civils détenus de la transition malienne. L’ONU travaille en étroite collaboration avec la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Union africaine (UA) et tous les autres acteurs internationaux qui soutiennent la transition politique en cours au Mali.

Dbf210524

Le Secrétaire général est naturellement attristé par les pertes en vies humaines et les dégâts causés par l’éruption du Nyiragongo près de Goma en RDC.  Les agences de l’ONU sur le terrain parlent de 13 morts dues à l’éruption et de 5 000 personnes qui ont perdu leur habitation. Avec le reste de la communauté humanitaire sur place, les équipes de l’ONU contribuent aux efforts du Gouvernement pour assurer eau, abris, soins de santé ou encore réunification familiale.